Blog Archives

Et encore du scrimmage

Je l’avoue je commence à en avoir un peu marre du scrimmage… c’est super car j’apprends en jouant plus, mais j’ai vraiment besoin d’entraînements techniques et besoin d’apprendre de nouvelles choses. Enfin je suis quand même prête pour ma semaine de folie.

Donc pour bien commencer la semaine, évidemment, les Wildfires ont crossfit!! Et cette semaine encore une fois c’est travail des épaules… ou plutôt comment sur-souffrir pendant une semaine et même plus arriver à supporter le poids de ses propres bras… si si…. Et cette semaine Aush se lâche et nous fait faire des trucs de fou!! A nous les pompes, les exercices avec les kettlebells, et même des exercices avec les anneaux de gymnastique, où tu dois te retourner… enfin d’abord tenter de te retourner et rester droite la tête en bas, pour pouvoir faire des mouvements d’épaules type tractions. Et tout ça à plusieurs reprises bien sûr sinon ce ne serait pas du crossfit!! Ah ça on a bien travaillé et on a pu s’en rendre compte les jours d’après!!!!

Mercredi c’est préparation de match pour les Wildfires et donc scrimmage! Et cette semaine les Sparks ont l’honneur d’avoir dans leur équipe Dr Turmoyal, ancienne Wildfires, et des garçons!! Donc un petit co-ed bien sympa qui nous a permis de pouvoir travailler de notre côté sur des objectifs perso vis-à-vis de notre jeu. Pour moi ce sera bosser sur bouger plus mes pieds surtout en jammant. C’était mon objectif en flat que j’avais réussi à bien réaliser mais les appuis sont très différents en banked et donc il faut recommencer à zéro. Mais bon je vois les progrès au cours des scrimmages, même si je n’arrive pas toujours à dépasser certaines joueuses en jammant, je bouge beaucoup plus mes pieds, je suis plus à l’aise sur le banked et donc ces progrès se voient par exemple sur le fait que je me fait moins prendre en chèvre ou que j’arrive mieux à m’en sortir si je suis prise. Donc quand je serai bien à l’aise avec tout cela il me sera plus simple de pouvoir faire des jukes ou de faire des demi tours pour passer les bloqueuses, mais là je suis encore sur la découverte du banked track et me sentir à l’aise sur tous mes appuis. Niveau blocage, je peux voir mes progrès car j’arrive à bien tenir des murs avec mes coéquipières et être efficace, même si de temps en temps je suis totalement paumée mais cela viendra avec le temps! Après les 2h de scrimmage, on a eu une heure de yoga comme la fois précédente qui nous a permis de nous relaxer un peu.

Jeudi soir c’est scrimmage de nouveau avec toute la ligue, et vu que nous avons entraînement Swarms après, on peut toutes se mettre dans une même équipe pour commencer à mieux se connaître et bosser ensemble. Scrimmage sympa et arrivée d’une transfert qui elle aussi a décidé de ne pas suivre les règles, ou sinon j’ai bien été la seule imbécile à les suivre car apparemment ce n’est pas coutume! Après je pense aussi que je suis moins sure de moi que toutes ces filles pensant qu’elles sont super géniales quelque soit le track et donc pensent qu’elles vont être des super stars sur le banked… donc c’est marrant de voir qu’elles galèrent bien et qu’elles font moins les fières après 30 minutes! Ca a été le cas ce soir là, surtout que la fille a été la seule personne en Californie à me faire des drama la première semaine où je suis arrivée, alors que je ne connaissais personne, juste parce que j’avais en tête de transférer avec les SoCal… Enfin bon! Le coach de ce soir était Bonnie D.Stroir, donc elle en a profité à l’échauffement pour nous donner quelques conseils pour patiner en se fatiguant moins, car les techniques entre le flat et le banked sont bien différentes. En flat track tu va chercher à patiner en poussant constamment de la même manière tout au long du track. En banked c’est différent car tu dois monter et descendre une côte, et donc elle nous a appris à accélérer dans les virages et pousser moins sur les côtés pour moins se fatiguer. Il va falloir bosser mais en testant on sent déjà la différence!

Ensuite c’est entraînement Swarms! Vous imaginez bien qu’on est toutes mortes après 2h de scrimmage… mais bon on travaille quand même sur la communication et la défense, et on arrive à bien se marrer car avec la fatigue il nous arrive de faire des trucs bizarres. On finit par 15 minutes de papotage pour parler de comment on voit la saison avec les Swarms, on parle d’uniformes, de matchs potentiels avant le début de la saison, et de soirées toutes ensemble dont une possible pyjama party à la Doll’House!!

Samedi c’est match… et moi je bosse 😦 En plus j’arrive juste à la fin du match, j’ai même pas pu voir la dernière minute… Match gagné très largement, ce qui nous fait un peu râler car sachant qu’elles avaient un niveau bas, les Sparks auraient pu tenter l’expérience du premier match. Mais bon! On part toutes boire une petite bière toutes ensemble, ce qui fait bien plaisir car on ne se retrouve que très rarement en dehors de la Doll’House! Et en plus ce soir je dois expliquer les bruits de couloirs qui se propagent très vite, et qui font râler tout le monde… Je ne m’étalerai pas sur le sujet car rien n’est officiel du tout, donc je l’annoncerai en temps voulu dès que j’en saurai plus. Je suis sûrement de nouveau sur le point de transférer dans une nouvelle équipe…. Très peu de gens sont au courant en France, ma derby wife, mon sponsor HK Protect et quelques potes expats. Cette fois ci par contre ce n’est pas vraiment parce que je souhaite quitter l’équipe ou que je ne veux plus vivre ici, car j’adore ma ligue et San Diego, mais j’ai ma moitié qui m’attends ailleurs et qui ne veut pas déménager à San Diego (oui il est taré je l’approuve lol), et donc le projet de partir se concrétise de jours en jours. Je ne peux pas en dire plus pour le moment mais dès que tout sera officiel je vous en parlerai, et ne vous inquiétez pas car là où je vais partir, je pense que ça va être encore plus la folie niveau entraînements, etc, donc de quoi vous raconter encore énormément de choses!!! Enfin si la moitié m’autorise à continuer a jouer autant qu’avant car il n’est pas du tout du derby (ce qui est pas plus mal pour faire des breaks), et il fait des efforts pour moi mais il ne sait pas trop dans quoi il s’aventure! haha. Donc affaire à suivre 🙂

Advertisements

Première semaine de Wildfires… aïe!!

Première semaine officielle en tant que Wildfires!!… et ben je m’en souviens encore! Donc lundi, 6h, photo officielle d’équipe. De bons fou rires, des bonnes techniques de positionnement du corps par Bonnie pour être un winner, enfin on ne s’est pas ennuyées pendant 1h, ce qui fait bien plaisir car on va passer des mois à être sans arrêt ensemble et à souffrir ensemble 🙂

Ensuite, entraînement de ligue, et le thème est Blocking & Strategy coaché par Toughy Soles. On a commencé par un échauffement par pack de 4 où elle nous donnait un positionnement de pack (2 on 2, diamond, etc) et on devait parler et se positionner au plus vite. Ensuite on a refait ce fameux exercice de recyclage de mur avec 2 filles devant et 2 derrières et dès que la jammeuse passait le mur de derrière il devait vite repartir à l’avant du pack. Ensuite par petits groupe on avait chacune un numéro et elle citait des numéros, le seul non cité devait tomber… sachant que tomber petit n’existe pas trop en banked track, tu tombes un peu de travers en descendant la piste… donc en gros c’est pas mal pour apprendre à éviter les autres et surtout à sauter! Et pour finir cet entraînement on a fait un super jeu, par groupe de 4 avec un jammeur en plus. Chaque personne du pack porte un couvre casque avec un numéro dessus et le jammeur (qui n’est pas vraiment un jammeur ici) doit bloquer les bloqueuses du pack dans l’ordre. Donc le but est pour les joueuses du pack de protéger la cible. Tout cela bien sûr sans faire de fautes. Exercice vraiment marrant et sympa aidant vraiment à la cohésion du pack.

L’entraînement ligue est terminée… mais il est temps de se retrouver entre Wildfires pour 1h de cross-fit!!! J’avais peur d’être à la ramasse mais je pense qu’on en est toutes à peu près au même point… on en chie grave!! lol Tout le monde appréhendait, on est rentré dans ce hangar avec des anneaux de gym accroché au plafond, pleins de cordes… là c’était cours de récré en 2-2, ça s’accrochait de partout, ça gueulait, tout le monde avait la connerie (je pense que Bonnie nous battait toutes sur ce point, étant bon public je ne me suis pas ennuyée avec elle!! ). Donc en avant les répétitions de squats, les gainages de 2minutes, les “pull-ups” en série… je pense que j’avais déjà des courbatures en sortant de la salle…

2 jours de courbatures insoutenable plus tard, c’est l’heure de l’entraînement Wildfires et du scrimmage de préparation de match (on joue le premier match de la saison le week-end du 9 février). Donc c’est les Wildfires contre les Sparks et certaines joueuses de la ligue qui sont venu en renfort… comment vous expliquer que le match était couru d’avance et pas équilibré? On s’est bien battu en tout cas, on s’est bien marré, et on a lancé des plans machiavélique comme le fait de ne pas s’occuper de la jammeuse mais avoir une cible et ne pas la lâcher, ne faire que la bloquer… vu qu’on était moins forte il était facile pour elles de sans arrêt être sur nous et du coup on ne les bloquait pas trop donc en lançant cette technique c’était assez comique de les voir en panique et paumées, ne s’attendant pas vraiment à ce qu’on les bloque 🙂 En plus on était pas nombreuses donc bon fallait bien tenter le tout pour le tout et faire ce qu’on pouvait pour les mettre à l’épreuve un peu. Bon le résultat euh 5 à 300 et quelques? Mdr Après, moi qui battait les records du plus petit nombre de pénalités en flat, qui me prenait rarement des majors… et ben là j’ai eu mes 6 majeures! (pas de mineures en banked non plus)… j’étais pas fière mais j’en ai pris surtout à cause d’une nouvelle règle concernant les reformation de pack que je n’avais pas pigé. Maintenant que les refs me l’ont bien expliqué je pense que je ne la referai plus 🙂

Première semaine de Wildfires et semaine plus qu’éprouvante pour mon corps… je n’ai même pas eu le courage d’aller à la salle de sport pour faire du cardio en plus, je pense qu’une semaine après il ne s’en est toujours pas remis!!

Dimanche, alors qu’on regardait tous le Superbowl, nous avons reçu un mail pour nous dire dans quelle home team nous étions! Je suis un Swarm, je vais jouer en jaune et noir (comme l’équipe de rugby de ma ville natale… tout le monde est en train de se cotiser pour m’envoyer des choses donc je pense que je vais finir par jouer avec des chaussettes SCA lol). Je suis vraiment contente d’en faire parti, c’était mon premier choix, déjà vis à vis de la couleur qui me tient à cœur mais lorsque je me suis renseigné sur le roller derby c’est la première équipe que j’ai connu, celle qui m’a fait rêver avec des joueuses telles que  Bonnie D.Stroir et Isabelle Ringer donc comment ne pas être heureuse de faire parti de cette équipe qui m’a donné envie de jouer 🙂

Première analyse de scrimmage

Après deux jours off et une nuit d’insomnie, me voilà en route vers la Doll’House pour mon entraînement de bootcamp et pour regarder le scrimmage au cours de l’entraînement league. Samedi, c’est le dernier match de la saison, qui est le Championship game. Les deux Home Teams, les Swarms et les Diego Rollers, vont s’affronter pour voir qui sera les championnes de la saison.

Ce soir, nous avons un visiteur et pas des moindres! Splint Her des Gotham qui a joué avec les Derby Dolls il y a quelques années et maintenant fait parti des Queens of Pain avec Suzy Hotrod! Donc oui vous imaginez son niveau! Pour rentrer chez les Gotham, pour ceux qui ne le savent pas, il faut passer 3 sélections avant de rentrer en FreshMeat… et ces personnes passant ces sélections sont des personnes jouent depuis des années et ont déjà un super niveau! Oui les FreshMeat chez eux sont des gens de super niveau et non des débutantes… Donc c’est une sacrée épreuve pour y rentrer.

Aujourd’hui, la plupart des joueuses ont des réunions ou se préparent pour le scrimmage, l’entraînement sera donc très sommaire… un peu d’endurance qui ne l’es pas vraiment, des exercices en file indienne, des exercices de “Pack awareness” pour savoir comment se déplacer dans le pack et apprendre à bien regarder autour de soit, le highlight de la soirée pour moi et une autre fille du groupe 3 aura été de faire un mur à deux en ayant Splint Her en tant que Jammeuse!

Entraînement fini, la Doll’House est envahie par les Swarms et les Diego Rollers… dont la plupart des filles que je n’avais jamais vu depuis que j’ai commencé!! La plupart des Wildfires ne vont qu’aux entraînements d’équipe et donc ne viennent jamais aux entraînements de league… Enfin bon on verra avec le temps comment ça se passe vraiment ces histoires de présence. Pas mal de joueuses avec qui je me suis déjà entraînée sont venues me voir pour me demander si j’allais jouer le scrimmage mais je ne préfère pas commencer à me faire remarquer en contournant les règles. Je n’ai passé aucun minimum skills en banked. Et donc même si je suis en transfert et que pas mal de gens me disent que je n’ai pas tellement besoin d’attendre de les passer pour jouer, je préfère faire les choses en règle surtout que ce soir le scrimmage est pour préparer le match de ce week-end donc ça risque d’être intense et je ne suis pas encore assez habituée au banked donc je ne veux pas devenir un boulet. J’en profite pour en savoir plus sur la graduation et compagnie et papoter un peu avec Ringer. Les prochaines qualifications d’équipes vont se faire en février, Ringer a l’air assez confiante sur le fait que je soit prise dans une des équipes ce qui me fait plaisir et après elle me fait comprendre que je dois penser à bosser pour rentrer dans les Wildfires, qui est l’équipe All Star… ma réaction est de lui dire que je n’y suis pas encore que je ne pense pas avoir le niveau… sa réaction ne s’est pas faite attendre avec un petit sourire en coin, elle m’a sorti “bosse”… ce qui m’a donné un peu d’espoir et fait plaisir également de savoir qu’une joueuse de son niveau a de l’espoir pour moi et donc je suis prête à bosser comme une acharnée! En plus on attaque la période off donc on aura toujours les entraînements league mais la plupart des joueuses seront en break donc je pourrai bosser sérieusement pour rattraper le niveau!

Maintenant il est temps de voir mon premier scrimmage de banked et d’analyser tout ça! Petite présentation avec le kiné, qui va devenir mon meilleur ami je le sens (mon dos ne reste jamais en place…), et je pars m’installer à côté de Lemon Drop qui vient de prendre sa retraite et qui va répondre à toutes mes questions concernant les règles. J’avais peur de la saouler un peu avec toutes mes questions mais elle était ravie d’y répondre! Les règles en banked ne sont pas les même qu’en flat et vont changer également, comme par exemple le fait qu’on pourra patiner à contre sens seulement si on est située à plus de 20 feet du pack. Donc si t’es à 18 feet il va falloir patiner en avant à 21feet pour pouvoir se retourner… ouais bizarre!!! J’ai aussi appris qu’on pouvait toucher les joueuses de l’autre équipe, ou même s’appuyer un peu sur elles pour s’aider à bloquer leurs jammeuses, ce qui n’est pas possible en flat et qui va être bizarre!

Enfin cela à été plus bénéfique pour moi de simplement regarder que de jouer pour ce premier scrimmage car j’ai pu voir un peu comment elles jouaient, ce que pouvaient être les stratégies,etc donc il me tarde de passer mes exams pour enfin jouer!! Et vivement le prochain entraînement!!

Aucun mental…

Bon ok je n’ai pas encore parlé du Thankscrimmage avant de parler de nouveau des entraînements chez les Derby Dolls, mais je vais le faire promis! Ma vie est juste un pur chaos en ce moment entre un emploi du temps de fou avec le boulot et un déménagement en préparation je n’ai pas une minute à moi! Et en plus de tout ça la préparation du Bootcamp Team France, le site Roller Derby Made in France enfin oui de quoi ne pas m’ennuyer!!

Donc cette semaine il a été très dur pour moi d’aller à l’entraînement, en plus j’avais la visite d’une de mes meilleure pote de France, qui est venue me voir jouer à Thankscrimmage et qui est venue passer quelques jours à San Diego. Et la coïncidence fait qu’on a une amie en commun qui a rejoint une équipe dont j’avais aidé une des fondatrice à lancer un appel aux candidates, donc il me tarde d’aller faire un tour au Pays Basque pour aller les voir!

Donc ce soir vu que je suis crevée je me suis dis que je n’allais faire qu’une heure de bootcamp et que je n’allais pas céder à l’envie d’aller à l’entraînement league. Mon genou est toujours sensible et avec la fatigue je sais que je risque de me blesser… surtout que j’ai encore du mal à avoir une bonne vision du jeu en défense en banked. L’entraînement bootcamp ce soir est en flat… sympa sauf que j’ai bousillé toutes mes roues à m’entraîner en extérieur et les seules roues que j’ai sont des bonnes roues pour le banked mais trop dures pour le flat, et après j’ai des hybrides… qui sont bien mais pas au top… donc à chaque fois le flat devient une épreuve à la Doll’House. Enfin bon! Ce soir la coach est Killer Groove supplée de Assaulty Cracker. L’entraînement va s’avérer assez basique et plus pour les joueuses de niveau 1 et 2… un peu ennuyant pour nous mais ça ne fait jamais de mal de revoir les bases! Donc on a travaillé sur le bloc en poussant la joueuse hors du terrain, en s’appuyant sur elle, mais surtout en poussant avec sa jambe extérieure. Chose dont on n’a pas toujours besoin en flat car on peut arriver à sortir la joueuse juste en poussant de tout son poids, mais cette technique s’avérera très bénéfique en banked. Il va falloir que je m’y habitue car j’ai la fâcheuse habitude de m’appuyer de tout mon poids et donner un coup de hanche juste en arrivant à la ligne, mais en banked je ne vais pas toujours y arriver surtout en montant! Du coup l’entraînement a quand même été assez bénéfique et en me mettant en binôme avec une des filles qui a le plus haut niveau du groupe 3 on a pu se bloquer sans craintes!!

Fin de l’heure et donc de l’entraînement, toutes les Swarms sont là pour l’entraînement league… dont Bonnie D.Stroir!! Et là… ben j’ai eu AUCUN mental! Moi qui devais rentrer après une heure d’entraînement parce que j’étais morte, j’ai pas réussi à résister de rester au moins une heure… Si jamais Bonnie fait l’entraînement je m’en mordrai les doigts de le louper… Et puis mon rêve est de rejoindre les Swarms donc j’aimerai voir comment jouent les filles car pour le moment je me suis entraînée majoritairement avec les Diego Rollers. Ce soir la coach sera Assaulty Cracker… un peu déçue mais j’adore les entraînements qu’elle fait donc bon je sais que je vais apprendre. Donc on a travaillé pas mal les bases, ce qui me fait encore plus adorer cette league car on apparends vraiment énormément. Donc ce soir on a vu comment patiner sans trop utiliser ses bras ce qui est primordial pour 1. éviter les fautes bêtes de coudes et 2. utiliser sa force dans ses jambes et pas inutilement dans ses bras. Donc en gros on a patiné en faisant les T-Rex! Lol oui très comique à faire 🙂 Ensuite on a fait des exercices de pack, donc type scrimmage en incluant un “bridge” pour savoir où se situer et diriger les bloqueurs qui vont tenter de ralentir le jammeur. Super intéressant, surtout en étant bloqueur car il est beaucoup plus difficile de ralentir et donc cela a été un bon exercice pour moi! Ah tient j’avais oublié un exercice d’échauffement, le slalom en file indienne… ça devient tellement simple en flat à force de le faire! Surtout avec les conseils de Trish the Dish, j’arrivais maintenant à être rapide, très basse, à rester proche de la file de joueuses et surtout à bouger mes pieds… ouais d’accord c’est pas la même chose en banked!!! Bon je l’avoue c’était frustrant…quand tu montes tu arrives à faire des petits pas pour te déplacer rapidement comme tu l’as appris les semaines précédentes… mais quand tu descends… t’as beau faire un hockey cut pour passer devant la fille que tu passes mais… tu descends!!! Donc dans les tournants où la pente est plus raide et ben tu fais pas la fière!!!! Donc bon voilà un point que je devrais bosser…

Au bout d’une heure, j’ai quand même réussi à avoir le mental de partir, surtout après plusieurs chutes car mes jambes ne tenaient plus. Mais bon je ne regrette pas d’être restée au moins une heure! Et puis j’ai pu baver devant le talent de Bonnie D.Stroir! Pffff de quoi bien te dégoutter, mais bon un jour… lol

Découverte de la Doll’House

En avril dernier, pour fêter la fin de mon année scolaire, j’ai décidé de partir en Californie pour aller voir ma famille qui vit pas loin de San Diego. Vous imaginez bien que dès que la date de mon voyage a été arrêtée j’ai dessuite contacté les équipes locales dont les célèbres San Diego Derby Dolls, plus connues par leurs équipes de banked roller derby les Wildfire et les Swarm. Elles ont dessuite accepté que je participe à un entraînement et donc le jeudi de mon séjour je devait aller les rejoindre dans leur Doll’House pour un entraînement non encore défini, donc j’allais découvrir sur place si cela allait être un entraînement flat ou banked… je vous avoue que je stressais pas mal à l’idée de faire 2h de banked, n’ayant jamais mis les pieds sur ce genre de piste!!

En petit résumé voilà comment se compose la ligue des SDDD, car vous avez sûrement dû entendre le nom de leurs équipes sans savoir quelle équipe fait quoi :

  • Wildfire – Banked & Flat Track All Stars
  • Swarm – Banked Track Home Team
  • Hard Corps – Banked & Flat Track Travel Team
  • Diego Rollers – Banked & Flat Track Home Team

Me voilà donc arrivée au jour J, le stress monte lorsque mes mails restent sans réponses concernant l’adresse de la Doll’House, un passage par Del Mar où elles jouent leurs matchs, un message d’appel au secours à Francey Pants qui leur a déjà rendu visite et donc connaît l’adresse, et me voilà en route vers San Diego downtown. Comme vous l’imaginez, je m’attends à un entrepôt (ou un type de bâtiment comme celui qu’utilise les Gotham) mais le fait que la Doll’House se situe en centre-ville laisse planer des doutes sur le type de bâtiment… effectivement, je passe devant le bon numéro de building, qui est sans fenêtres avec juste une petite porte noire… On m’a bien prévenu de sonner et attendre, cela risquait de prendre du temps avant que quelqu’un arrive. Heureusement, une personne m’a aperçue (on reconnaît vite une rollergirl en mini-short et chaussettes hautes) et m’attends pour pouvoir rentrer. J’ai pu donc faire la connaissance de Ace Spade, de l’équipe des Swarm, qui est devenue mon binôme pour tout le reste de l’entraînement. Nous rentrons donc dans un sombre couloir, nous montons des escaliers, pour arriver dans un petit palier… rien ne nous laisse deviner ce qui nous attends… et enfin nous rentrons dans cette salle… Vous imaginez un peu le paradis pour rollergirl? Ben voilà, vous l’avez! Des étoiles pleins les yeux, mon regard scanne la salle avec minution. Les murs sont pleins de tags aux couleurs flashys, de peintures représentants des rollergirls, les logos des équipes des San Diego Derby Dolls en énorme, un mur en l’honneur de Bonnie D.Stroir, en face de moi une partie dédiée à la préparation physique avec des appareils de musculation en tout genre, des machines de cardio, sur un autre mur une série de casiers comme vous pouvez voir dans les lycées américains, des canapés en tout genre pour les spectateurs… et le plus important deux pistes! Une de banked et une flat construites sur du plancher! Les Fresh Meat sont en plein apprentissage et réparties en deux groupes sur les deux pistes (la technique d’apprentissage en flat était très… spéciale! J’ai le souvenir d’apprendre à éviter des obstacles avec mon coach nous jetant des gros coussins dans les jambes… là c’était carrément des chaises en plastique!! lol).

Je suis donc Ace dans un coin de la salle pour m’équiper, je rencontre d’autres filles de l’équipe, dont Isabelle Ringer qui est la Manager de la ligue et qui me préviens que ce soir les 2h d’entraînements communs à toutes les équipes de la ligue est en flat (ouf!). Les skateurs visiteurs peuvent uniquement participer aux entraînements communs, elles ont 2 créneaux par semaine, où toutes les licenciées (hors fresh meat) peuvent venir, et ensuite elles ont des entraînements dédiés par équipe. Vu que la salle leur appartient, elles peuvent l’utiliser à leur guise (le rêve!!). Le stress monte un peu quand même car dans ma tête elles ont un énorme niveau au vue de leur réputation, et même si les Wildfire ne sont pas là ce soir (elles avaient un gros tournoi quelques jours avant), dans ma tête toutes les autres équipes des SDDD ont également un gros niveau. En papotant avec Ace, elle me signale que ce soir la majorité des filles sont des Hard Corps (donc troisième équipe) et que par la suite elles auront 1h d’entraînement de banked dédié aux Swarm.

L’entraînement commence! Tout le monde m’accueille avec grand plaisir, on fait des échauffements basiques, je ne suis donc pas trop perdue, et ensuite on nous assigne un “battle buddy” qu’il ne faut pas lâcher de tout l’entraînement même si on va boire ou si on va aux toilettes! (Bon là elle peut rester devant la porte lol). Vu qu’on est un nombre impair je me retrouve avec Ace et M.F. on Wheels ce qui rend l’exercice plus compliqué à 3! On fait quelques exercices de stratégies super intéressants que je n’avais pas l’habitude de faire dans ma ligue et ensuite un peu de scrimmage où je m’éclate à être jammeuse pour une fois! Le niveau étant moins haut que dans ma ligue, avec des bloqueuses plus légères, il était plus simple pour moi de m’entraîner sur des postes sur lesquels je ne suis pas forcément habituée à jouer.

Cet entraînement était vraiment très intéressant mais très différent de ceux dans ma ligue. Pas de coach attitré, donc une fille qui dirige l’entraînement, mais vers le milieu cela commençait à partir un peu en désordre avec tout le monde qui essayait de diriger, de donner son point de vue, etc. Il y avait beaucoup de pauses pour boire, chose pour laquelle je ne suis pas du tout habituée, et les SDDD sont expertes en banked, elles jouent en flat surtout en interne, donc il y a eu beaucoup de révisions de règles, et sans arbitres présents ça devenait un peu compliqué!

Enfin 2h d’entraînement super sympa, et au moment où je me prépare à sortir de la piste pour me changer les filles me proposent de venir m’entraîner avec elles en banked! Pour elles, il n’y a pas moyen que je vienne ici sans essayer le banked! L’entraînement des Swarm est réservé à l’équipe mais elles ne sont pas nombreuses ce soir là et j’ai apparemment le niveau nécessaire pour commencer sans problème à m’entraîner avec elles. Trois filles de l’équipe des Wildfire nous attendent pour nous entraîner, O.B. Noxious, Dr. Turmoyal et Kill’em AL qui font aussi parti des Swarm.

Donc le banked vous me direz? Ça se passe comment? Comment c’est? Quelles sensations on a? Et j’en passe! Ben déjà il faut y rentrer sur cette piste!! lol Donc moi j’ai opté pour la technique simple, je grimpe sur le côté et vu que j’ai déjà le derrière au sol, j’y reste jusqu’à ce que je touche le sol plat! C’est passé comme une lettre à la poste! lol Après on m’a appris comment descendre de la pente vers le milieu. On n’ y va pas en marche avant, car c’est trop facile de prendre de la vitesse et du coup de ne pas s’arrêter rapidement. Tout est en marche arrière, prête à freiner sur les tampons! Elles me lancent donc sur la piste pour m’échauffer. Ma première surprise est que lorsque tu es sur cette piste elle te semble beaucoup plus petite que quand tu la regarde de l’extérieur. Ensuite la technique de patinage est pareille que sur le flat concernant l’utilisation de la piste pour prendre de la vitesse. Patinage en losange (ou diamant), près de la corde en virage et patinage vers l’extérieur sur les côtés. Technique qui est d’autant plus logique en banked car les côtés sont peu relevés donc tu montes facilement et ensuite tu descends vers les virages et la corde, ce qui te permet de prendre de la vitesse pour remonter de l’autre côté. Du coup, l’endurance en banked est moins fatiguant qu’en flat car tu as un peu d’aide. Donc pour ma part, la partie patinage basique s’est bien passé, et nous sommes donc passés aux exercices de contacts, etc. Là ce n’est pas la même! Un peu plus flippant, tu te rend vraiment compte que si tu prends un gros hit tu peux facilement voler et que quand tu prend un hit vers la barre tu peux te faire sacrément mal et c’est dur de ne pas la prendre de plein fouet! Donc tous les matchs vus prennent vraiment un sens et ce n’est vraiment pas du cinéma! (et t’as mal pour elles en voyant les matchs par la suite!! lol). Bloquer sur du banked est aussi très déconcertant quand tu n’es pas habituée, avec une jambe tendue plus basse que l’autre. En flat, on t’apprend à prendre appui sur la jambe extérieure pour bien bloquer efficacement, dans ce cas précis c’est compliqué à faire et donc ta jambe intérieure sera plus efficace pour pousser, donc dur de changer ses habitudes pour faire quelque chose d’efficace, mais pousser une joueuse vers l’extérieur au lieu de donner un coup est tout aussi efficace (enfin dans mon cas de figure, je ne pourrai pas dire si c’est pareil en match) et souvent fatal quand tu arrives à proximité de la barre!! Enfin malgré toutes ces différences je me suis bien éclatée, les filles étaient surprises que ce soit ma première expérience en banked car apparemment je me suis bien débrouillée (pas trop à mon opinion, j’avais l’impression de ne jamais avoir patiné et d’être à moitié handicapé lol), ce qui a sûrement joué sur le fait que je me sois régalée, je pense que si j’avais passé mon temps à tomber je n’aurai peut-être pas pensé la même chose!! lol

En résumé une super expérience, des joueuses avec qui je suis toujours en contact et que je vais aller supporter dès que l’occasion se présentera (surtout avec le retour de Bonnie D.Stroir dans l’équipe!), avec qui je vais jouer pas mal de scrimmages je pense car ils sont très nombreux dans la Californie du Sud, et je pense que je reviendrai tenter l’expérience avec elle sur le banked dès que je le pourrai!