Category Archives: Californie

California dreamin’

Comme moi quand on dit Californie vous voyez déjà les palmiers, la plage, les surfeurs, le beau temps tout au long de l’année, les ballades de roller au bord de la plage, la belle vie quoi! Et ben c’est tout à fait ça! Pas un jour de pluie depuis mon arrivée (il y a 2 mois), ce qui aide pour la gestion des entraînements en extérieur qui sont nombreux du coup et souvent au bord de la plage, tout ça signe d’une vie extraordinaire (bon on oubliera la partie boulot et compagnie 🙂 )!

Mais repartons au commencement de cette nouvelle vie au paradis! Comme vous l’aviez lu auparavant, je suis allée visiter ma famille au mois d’avril, comme l’année précédente, j’avais eu un entraînement avec les Derby Dolls, et au cours d’un soirée ma cousine m’a lancé le pari fou de déménager chez elle pour vivre le rêve Californien et tenter ma change sur la côte Ouest! Pari relevé sans trop d’hésitation vu que pour moi le retour en France n’était plus envisageable, il était temps que je vives ma vie et que je réalise mes rêves les plus vieux! Après un road trip de 9 jours, avec plus de 2400 miles parcourus, 8 états et 4 zones horaires traversés, et des souvenirs pleins la tête, me voilà officiellement en Californie! Et comme vous l’imaginer, débarquer dans une ville inconnue du jour au lendemain ça demande beaucoup de boulot! Dans cette histoire j’ai eu de la chance, je vis dans une maison extraordinaire avec de supers colocs donc c’était un soucis de moins!

Concernant le derby, il m’a d’abord fallu faire un choix parmi les trois ligues présentes dans la ville! Les Derby Dolls n’étaient pas tellement une option pour moi vu qu’elles font principalement du banked, et je suis trop attachée au flat. Mais au cours de mon séjour en avil, j’étais passée chercher du matos à Sin City Skates, et j’avais fait la connaissance de Trish the Dish qui m’avait pas mal motivée à les rejoindre! Leur équipe est toute jeune (1 an en juin), avec des objectifs énormes comme être une WFTDA full member d’ici la fin de l’année et participer aux regionales l’an prochain! Moi qui recherche toujours des nouveaux challenges, cela était très tentant! Sans oublier le fait que les coachs ne sont autre que Trish the Dish et Ivanna S.Pankin, joueuses également dans l’équipe, qui sont des personnes très reconnues et respectées dans le milieu du derby. La troisième équipe n’étant pas WFTDA mon choix s’est tourné très rapidement vers les SoCal Derby… et je ne regretterai jamais mon choix!!

Premier entraînement au bord de la plage! Que rêver de mieux! Deuxième dans une salle de rink hockey avec un sol bizarre donc très dur de s’y faire… mais j’ai eu droit à un accueil génial, j’avais l’impression d’avoir toujours été là avec elles. La majorité des joueuses jouent depuis un moment et viennent d’équipes de tous les États-Unis ou d’une des autres ligues de San Diego. Autre particularité de notre équipe dont nous sommes fières, au tout début très peu de filles étaient hétéro, maintenant nous sommes plus nombreuses, mais nous avons une grande diversité de personnes et personnes n’est mis de côté! Et nous sommes majoritairement des femmes… oui nous avons un seul homme 🙂 (bientôt deux, un français risque de nous rejoindre!) D’ailleurs certaines filles s’amusent à lui dire qu’elles le considère comme une des filles donc elles aiment qu’il soit là! L’explication de tout se fera comprendre par la mentalité du roller derby en Californie!

Au début comme tout le monde, je pensais vraiment que le derby était énorme en Californie. C’est vrai que j’ai été mal habituée dans mon ancienne ligue qui était super bien structurée avec un corps arbitral en or, et ma surprise n’a été que grande en allant à mon premier match en Californie… Trois jours après mon arrivée, mes coéquipières m’embarquent à mon premier match de Merby… J’y partais un peu à reculons car même si j’accepte totalement que les hommes pratiquent le derby et que je suis contente que les hommes partagent notre passion, je n’étais pas une des plus grandes fan du jeu pratiqué par les hommes… mais j’avoue que mon point de vue a totalement changé après ce match et je suis même prête à aller jusqu’à Los Angeles pour voir jouer l’équipe locale!! L’équipe de San Diego (qui fait parti de l’autre ligue de la ville) rencontrait l’équipe Nord Californienne composée de joueurs d’un peu partout, dont notre seul mec faisant parti des SoCal! Et la déception est venue… du corps arbitral! Ça nous a valu de bons fou rires mais de gros énervements également!! Cela m’a montré directement que l’arbitrage n’était pas un point fort de la Californie du Sud et qu’il allait falloir que j’ai beaucoup de sang froid au cours des prochains matchs (je le confirme, ça a valu des bonnes séances de chambrage avec un de mes potes qui a arbitré notre dernier match et qui m’a donné des majors extraordinaires! lol) J’ai pu faire ensuite mon premier scrimmage co-ed juste après le match, avec la participation de Hockey Honey (que je n’ai bien sur pas reconnu sur le coup!), ce qui m’a décidé de rejoindre l’équipe co-ed locale!

Illustration par Denoel

Quelques semaines plus tard, me voilà embarquée à Los Angeles pour participer à mon premier match officiel de co-ed! Pas trop dépaysée avec une de mes coéquipières dans mon packs, et avec également d’autres supers joueurs, nous avons affronté une équipe composée… de très peu de filles, donc tout le contraire de nous!! Cela ne nous a pas empêché de prendre énormément de plaisir, de nous éclater, et de bien sûr vouloir recommencer très vite l’expérience!! D’ailleurs j’ai retrouvé toutes ces personnes au rollercon, et cette fois-ci j’ai pu jouer avec certains d’entre eux. Et comme cadeau souvenir j’ai eu droit à mon premier oeil au beurre noir… j’ai eu des tonnes de bleus mais celui là je n’avais jamais réussi à l’avoir malgré plusieurs années de rugby!

Les semaines suivantes n’ont été synonyme que de bonheur concernant le roller derby! Des progrès énormes grâce à mes 2 coéquipières-coachs qui nous poussent toujours plus loin et nous lancent des challenges à tous les entraînement! Oui, en gros c’est bootcamp toutes les semaines chez nous 🙂 Et en plus de ça il y a eu 3 jours extraordinaires au rollercon, où j’ai pu jouer avec les Foxes Francais! Vous savez cette équipe qui joue aux couleurs de la France avec des maillots raillés noirs et blancs, des couvres casques avec un béret, des moustaches dessinées sur le visage et des cigarettes accrochées à la bouche! (enfin les arbitres nous ont interdit de jouer avec ces cigarettes cette année…) Et samedi dernier, premier match contre les AZRD Tent City Terrors, l’équipe de Joy Collision et Atomatrix! Mais je n’en dit pas trop, cela annonce de nombreux futurs articles sur ma vie en Californie qui est faites de pleins de moments extraordinaires concernant le roller derby! Donc que du bonheur en perspective et malgré la séparation difficile avec mon ancienne ligue dans le Tennessee, une carrière derbystique en Californie qui ne s’annonce que merveilleuse!

Advertisements

Découverte de la Doll’House

En avril dernier, pour fêter la fin de mon année scolaire, j’ai décidé de partir en Californie pour aller voir ma famille qui vit pas loin de San Diego. Vous imaginez bien que dès que la date de mon voyage a été arrêtée j’ai dessuite contacté les équipes locales dont les célèbres San Diego Derby Dolls, plus connues par leurs équipes de banked roller derby les Wildfire et les Swarm. Elles ont dessuite accepté que je participe à un entraînement et donc le jeudi de mon séjour je devait aller les rejoindre dans leur Doll’House pour un entraînement non encore défini, donc j’allais découvrir sur place si cela allait être un entraînement flat ou banked… je vous avoue que je stressais pas mal à l’idée de faire 2h de banked, n’ayant jamais mis les pieds sur ce genre de piste!!

En petit résumé voilà comment se compose la ligue des SDDD, car vous avez sûrement dû entendre le nom de leurs équipes sans savoir quelle équipe fait quoi :

  • Wildfire – Banked & Flat Track All Stars
  • Swarm – Banked Track Home Team
  • Hard Corps – Banked & Flat Track Travel Team
  • Diego Rollers – Banked & Flat Track Home Team

Me voilà donc arrivée au jour J, le stress monte lorsque mes mails restent sans réponses concernant l’adresse de la Doll’House, un passage par Del Mar où elles jouent leurs matchs, un message d’appel au secours à Francey Pants qui leur a déjà rendu visite et donc connaît l’adresse, et me voilà en route vers San Diego downtown. Comme vous l’imaginez, je m’attends à un entrepôt (ou un type de bâtiment comme celui qu’utilise les Gotham) mais le fait que la Doll’House se situe en centre-ville laisse planer des doutes sur le type de bâtiment… effectivement, je passe devant le bon numéro de building, qui est sans fenêtres avec juste une petite porte noire… On m’a bien prévenu de sonner et attendre, cela risquait de prendre du temps avant que quelqu’un arrive. Heureusement, une personne m’a aperçue (on reconnaît vite une rollergirl en mini-short et chaussettes hautes) et m’attends pour pouvoir rentrer. J’ai pu donc faire la connaissance de Ace Spade, de l’équipe des Swarm, qui est devenue mon binôme pour tout le reste de l’entraînement. Nous rentrons donc dans un sombre couloir, nous montons des escaliers, pour arriver dans un petit palier… rien ne nous laisse deviner ce qui nous attends… et enfin nous rentrons dans cette salle… Vous imaginez un peu le paradis pour rollergirl? Ben voilà, vous l’avez! Des étoiles pleins les yeux, mon regard scanne la salle avec minution. Les murs sont pleins de tags aux couleurs flashys, de peintures représentants des rollergirls, les logos des équipes des San Diego Derby Dolls en énorme, un mur en l’honneur de Bonnie D.Stroir, en face de moi une partie dédiée à la préparation physique avec des appareils de musculation en tout genre, des machines de cardio, sur un autre mur une série de casiers comme vous pouvez voir dans les lycées américains, des canapés en tout genre pour les spectateurs… et le plus important deux pistes! Une de banked et une flat construites sur du plancher! Les Fresh Meat sont en plein apprentissage et réparties en deux groupes sur les deux pistes (la technique d’apprentissage en flat était très… spéciale! J’ai le souvenir d’apprendre à éviter des obstacles avec mon coach nous jetant des gros coussins dans les jambes… là c’était carrément des chaises en plastique!! lol).

Je suis donc Ace dans un coin de la salle pour m’équiper, je rencontre d’autres filles de l’équipe, dont Isabelle Ringer qui est la Manager de la ligue et qui me préviens que ce soir les 2h d’entraînements communs à toutes les équipes de la ligue est en flat (ouf!). Les skateurs visiteurs peuvent uniquement participer aux entraînements communs, elles ont 2 créneaux par semaine, où toutes les licenciées (hors fresh meat) peuvent venir, et ensuite elles ont des entraînements dédiés par équipe. Vu que la salle leur appartient, elles peuvent l’utiliser à leur guise (le rêve!!). Le stress monte un peu quand même car dans ma tête elles ont un énorme niveau au vue de leur réputation, et même si les Wildfire ne sont pas là ce soir (elles avaient un gros tournoi quelques jours avant), dans ma tête toutes les autres équipes des SDDD ont également un gros niveau. En papotant avec Ace, elle me signale que ce soir la majorité des filles sont des Hard Corps (donc troisième équipe) et que par la suite elles auront 1h d’entraînement de banked dédié aux Swarm.

L’entraînement commence! Tout le monde m’accueille avec grand plaisir, on fait des échauffements basiques, je ne suis donc pas trop perdue, et ensuite on nous assigne un “battle buddy” qu’il ne faut pas lâcher de tout l’entraînement même si on va boire ou si on va aux toilettes! (Bon là elle peut rester devant la porte lol). Vu qu’on est un nombre impair je me retrouve avec Ace et M.F. on Wheels ce qui rend l’exercice plus compliqué à 3! On fait quelques exercices de stratégies super intéressants que je n’avais pas l’habitude de faire dans ma ligue et ensuite un peu de scrimmage où je m’éclate à être jammeuse pour une fois! Le niveau étant moins haut que dans ma ligue, avec des bloqueuses plus légères, il était plus simple pour moi de m’entraîner sur des postes sur lesquels je ne suis pas forcément habituée à jouer.

Cet entraînement était vraiment très intéressant mais très différent de ceux dans ma ligue. Pas de coach attitré, donc une fille qui dirige l’entraînement, mais vers le milieu cela commençait à partir un peu en désordre avec tout le monde qui essayait de diriger, de donner son point de vue, etc. Il y avait beaucoup de pauses pour boire, chose pour laquelle je ne suis pas du tout habituée, et les SDDD sont expertes en banked, elles jouent en flat surtout en interne, donc il y a eu beaucoup de révisions de règles, et sans arbitres présents ça devenait un peu compliqué!

Enfin 2h d’entraînement super sympa, et au moment où je me prépare à sortir de la piste pour me changer les filles me proposent de venir m’entraîner avec elles en banked! Pour elles, il n’y a pas moyen que je vienne ici sans essayer le banked! L’entraînement des Swarm est réservé à l’équipe mais elles ne sont pas nombreuses ce soir là et j’ai apparemment le niveau nécessaire pour commencer sans problème à m’entraîner avec elles. Trois filles de l’équipe des Wildfire nous attendent pour nous entraîner, O.B. Noxious, Dr. Turmoyal et Kill’em AL qui font aussi parti des Swarm.

Donc le banked vous me direz? Ça se passe comment? Comment c’est? Quelles sensations on a? Et j’en passe! Ben déjà il faut y rentrer sur cette piste!! lol Donc moi j’ai opté pour la technique simple, je grimpe sur le côté et vu que j’ai déjà le derrière au sol, j’y reste jusqu’à ce que je touche le sol plat! C’est passé comme une lettre à la poste! lol Après on m’a appris comment descendre de la pente vers le milieu. On n’ y va pas en marche avant, car c’est trop facile de prendre de la vitesse et du coup de ne pas s’arrêter rapidement. Tout est en marche arrière, prête à freiner sur les tampons! Elles me lancent donc sur la piste pour m’échauffer. Ma première surprise est que lorsque tu es sur cette piste elle te semble beaucoup plus petite que quand tu la regarde de l’extérieur. Ensuite la technique de patinage est pareille que sur le flat concernant l’utilisation de la piste pour prendre de la vitesse. Patinage en losange (ou diamant), près de la corde en virage et patinage vers l’extérieur sur les côtés. Technique qui est d’autant plus logique en banked car les côtés sont peu relevés donc tu montes facilement et ensuite tu descends vers les virages et la corde, ce qui te permet de prendre de la vitesse pour remonter de l’autre côté. Du coup, l’endurance en banked est moins fatiguant qu’en flat car tu as un peu d’aide. Donc pour ma part, la partie patinage basique s’est bien passé, et nous sommes donc passés aux exercices de contacts, etc. Là ce n’est pas la même! Un peu plus flippant, tu te rend vraiment compte que si tu prends un gros hit tu peux facilement voler et que quand tu prend un hit vers la barre tu peux te faire sacrément mal et c’est dur de ne pas la prendre de plein fouet! Donc tous les matchs vus prennent vraiment un sens et ce n’est vraiment pas du cinéma! (et t’as mal pour elles en voyant les matchs par la suite!! lol). Bloquer sur du banked est aussi très déconcertant quand tu n’es pas habituée, avec une jambe tendue plus basse que l’autre. En flat, on t’apprend à prendre appui sur la jambe extérieure pour bien bloquer efficacement, dans ce cas précis c’est compliqué à faire et donc ta jambe intérieure sera plus efficace pour pousser, donc dur de changer ses habitudes pour faire quelque chose d’efficace, mais pousser une joueuse vers l’extérieur au lieu de donner un coup est tout aussi efficace (enfin dans mon cas de figure, je ne pourrai pas dire si c’est pareil en match) et souvent fatal quand tu arrives à proximité de la barre!! Enfin malgré toutes ces différences je me suis bien éclatée, les filles étaient surprises que ce soit ma première expérience en banked car apparemment je me suis bien débrouillée (pas trop à mon opinion, j’avais l’impression de ne jamais avoir patiné et d’être à moitié handicapé lol), ce qui a sûrement joué sur le fait que je me sois régalée, je pense que si j’avais passé mon temps à tomber je n’aurai peut-être pas pensé la même chose!! lol

En résumé une super expérience, des joueuses avec qui je suis toujours en contact et que je vais aller supporter dès que l’occasion se présentera (surtout avec le retour de Bonnie D.Stroir dans l’équipe!), avec qui je vais jouer pas mal de scrimmages je pense car ils sont très nombreux dans la Californie du Sud, et je pense que je reviendrai tenter l’expérience avec elle sur le banked dès que je le pourrai!