Cette fois c’est la bonne

Il y a environ un mois, c’était une nouvelle fois la période des drafts. Mais cette fois ci, je n’allais pas me stresser pour cela. Surtout qu’apparemment peu d’équipes allaient prendre des nouvelles joueuses et nous avions des filles comme JalaPainYo qui est super talentueuse, donc pour moi seulement 1 ou 2 filles allaient être prise, et bien sûr je n’en ferai pas parti… Je ne vous dis pas donc ma surprise quand j’ai reçu ce message

Feroce you were drafted! Come to the hangar at 745! Congrats!

J’ai honnêtement cru à une blague, j’étais au boulot en plus, mais je suis donc vite partie, j’ai récupéré le mari, et on est parti au hangar pour voir dans quelle équipe j’étais prise! Quelques embouteillages plus tard, je cours vers le bureau dans le hangar où je m’attends à retrouver Jala… et là on était 7!! Donc bien sûr tout le monde est content, tout le monde se saute dans les bras, on est quand même un peu déçue pour les copines pas prises, elles m’engueulent toutes un peu car je leur ai tué leur espoir toute la semaine en disant qu’une seule personne serait prise et apparemment je m’étais trompée 🙂

1512292_10202842454888189_1876781772_n

On nous fait toutes sortir à 8h, la majorité des joueuses sont là pour voir qui allaient être leurs nouvelles coéquipières, le stress monte, on ne sait toujours pas dans quelle équipe on sera. Pour ma part je m’étais mis en tête que je n’avais pas de préférence (même si j’avais une équipe favorite et une pour laquelle je ne souhaitais pas trop jouer), j’avais des petits préssentiements concernant une équipe, car une des meilleures joueuses m’avait donné énormément de conseils ces dernières semaines, et une des capitaines m’avait pris à part à un entrainement pour m’expliquer touts les combinaisons de matchs… mais bon on ne peut pas trop se baser sur cela.

11373908804_8f1e839129_o

Et là le stress monte de plus en plus, les 2 capitaines de chaque équipe annoncent à tour de rôle qui elles ont choisis… et je suis une Break Neck Betties!!!!! Je vous avoue ce n’était pas mon choix numéro 1, mais j’avais bien préssenti la chose et il y a des joueuses dans cette équipe que j’apprécie énormément et qui ont un niveau de folie donc je vais énormément apprendre et j’étais super contente qu’elles m’aient choisi!

11373914044_d685f99fe2_o

Donc les Break Neck Betties en gros pour les joueuses connues vous avez Split*N*Licker et Chest NutZ, toutes les deux joueuses phares de Vagine Regime, elles ont joué à Oly, et pour les Wheels of Justice, Licker est toujours une des jammeuses principale de l’équipe; Megahurtz, Rhea Derange et Cadillac (coach) qui jouent depuis des années à Rose City Rollers, ont fait parti des WoJ pendant pas mal d’années, et pour ceux qui ont vu Brutal Beauties, le film sur les Rose City Rollers, elles y sont; et Mutch Mayhem et Scylla Devourer joueuses phares des WoJ. Et j’en passe bien sûr car il y a du talent dans l’équipe! Donc je vous laisse imaginer la difficulté que j’aurai à jouer mon premier match… il va falloir travailler dur!

Vous allez me dire alors maintenant ça fait quoi d’être dans une équipe? Ben déjà on a plus ce stress qu’on avait en fresh meat, d’être sur la selette sans arrêt, on est enfin un vrai membre de la league, on a des coéquipières, etc. Après moi je suis un peu tordue, j’adorai être fresh meat car j’aimais aller aux entrainements de toutes les équipes et apprendre pleins de choses différentes, comme avec les Heartless Heathers qui ont un patinage plus radical, bossent plus sur les stops et le foot-work. Mais j’ai enfin des personnes qui me prennent vraiment sous leurs ailes, comme MegaHurtz et ChestNutZ qui m’aident beaucoup, et je ne vais pas le cacher, il y a aussi des points négatifs, surtout que l’on est réputées pour être l’équipe avec le plus fort tempérament. Ceux qui me connaissent en France diront que j’ai bien trouvé ma place, et bien ici, je ne suis pas vraiment comme cela. Je suis très discrète, je viens, je fais mon entrainement, et je repars. Je dis ce que je pense mais je ne m’étale pas et j’évite les gros débats, donc là je me retrouve vraiment avec des filles à très très gros caractère. Mais je suis prête à bosser à fond! Ces dernières semaines ont été un peu dures mentalement dû à un choix coaching pas très cohérent, avec beaucoup de favoritisme et en ma défaveur. La réaction de mes coéquipières m’a rassuré et m’a fait comprendre que je me sous estimais bien trop, et cela m’a au moins fait comprendre comment le coaching marche dans cette équipe, et donc mon objectif principal pour cette saison sera de bosser comme une folle, amplifier le travail off-skate, faire exploser mon niveau, mais tout ça pour moi même, tout ça pour me prouver à moi même que je peux y arriver, même si les coaches jouent aux favoris. Tant que mon niveau montera et que je prendrai du plaisir, j’aurai gagné un challenge qui ne se traduira peut être pas par une place dans le roster, mais cela viendra avec le temps, le jeu des favoris ne dure pas longtemps quand les résultats ne suivent pas 🙂

Le destin est entre mes mains!

Advertisements

L’après draft

Désolée pour le temps de réaction pour écrire un nouveau post, ma vie a été un peu remplie en dehors du derby et donc peu de temps pour écrire un post!

Donc je n’ai pas été prise dans une équipe, chose à laquelle je m’attendais vraiment car je ne connaissais pas grand monde dans la ligue, et je n’avais pas pu aller à tous les entrainements de chaque équipe (et on ne va pas se le cacher, mon niveau n’est pas celui de Scald Eagle donc pas de quoi faire une grosse vague sur ma venue! haha). Donc pas tellement déçue lorsque j’ai reçu la nouvelle, mais j’ai eu le malheur d’aller à la soirée des drafts, où ils annonçaient aux filles prises dans quelles équipes elles étaient prises. En arrivant là bas j’ai pu découvrir quelles filles étaient prises dans des équipes… certaines potes méritaient vraiment leur place, et j’étais vraiment heureuse pour elles, mais on a été super surprise de voir certaines qui avaient été prises… surtout trois qui avaient un comportement à l’opposé de ce que les capitaines désiraient du comportement d’une joueuse (cf article de Hard Dash). Enfin bon! Cela a permis de voir que les filles étaient pas mal sélectionnées sur leur comportement et leur façon d’être, qu’elles aient un fort caractère, ou qu’elles soient extraverties, ou très calmes, enfin chaque personnalité allait avec une équipe précise.

Dans tous les cas pour moi, vu que je m’y attendais, il était temps de profiter un max de l’occasion qu’on m’avait donné de rester en “fresh meat”. A mon statut actuel, je ne suis pas vraiment fresh meat, d’ailleurs je ne me suis entrainée qu’une fois avec les fresh meat depuis, je ne vais qu’aux entrainements d’équipes et aux scrimmages avec les équipes, et le point super positif d’être avec ce statut c’est que tu peux aller à pleins d’entrainements d’équipes différentes, donc avec des spécialités différentes, ce qui veut dire plus de savoir, plus de compétences apprises, plus de retours sur ce que je fais, et la possibilité de connaitre plus de personnes dans la ligue! En clair, je m’éclate, et dans chaque équipe j’ai une ou deux personnes qui me suivent et me font pas mal de critiques (constructives bien sûr) sur mon jeu pour que j’évolue, et je peux vraiment sentir la différence dans mon jeu! En plus on nous pousse à jammer un max, chose que je détestais faire avant car j’appréhendais pas mal. Maintenant j’adore jammer, je galère moins à passer le pack, je suis plus agile. Enfin je bosse dur et cela se ressens. Attention, maintenant j’arrive à être plus basse, à bien faire mes chasses neiges et à faire des hockeys stops!! J’arrive à faire ces deux stop mieux du côté gauche que du droit… je suis droitière… allez savoir pourquoi je suis plus douée du côté opposé… sûrement parce qu’on nous conseille de nous entrainer plus de l’autre coté car il est censé être le coté le plus dur à effectuer donc si on arrive de ce côté on arrivera de l’autre… ça ne marche pas pour moi mais au moins j’y arrive!

Ce que j’adore le plus avec les Rose City Rollers c’est qu’il y a énormément de joueuses d’expériences, toujours là pour nous donner des conseils. Pour prouver qu’on a été à l’entrainement d’une équipe, la capitaine doit nous écrire des critiques sur notre jeu pour nous améliorer et nous dire ce qu’elles ont apprécié lors de l’entrainement sur notre jeu ou notre comportement. Cela aide énormément et j’ai toujours eu des personnes en plus pour m’aider. Lors de mes entrainements avec les High Rollers, j’ai eu une des joueuses expérimentée qui m’avait pas mal aidé à mes premiers entrainements d’équipes, et hier je suis retournée m’entrainer avec elle, et elle est venue me voir à la fin de l’entrainement pour me dire sur quels points bosser, et me dire qu’elle me regardait jouer depuis que je suis arrivée dans la ligue, et était contente de voir tous les progrès que j’avais fait, et qu’au contraire de pas mal de personnes qui stagnaient ou qu’il fallait corriger car elles prenaient de mauvaises habitudes, mon progrès était constant et encourageant. Je marche beaucoup à la critique, mais avoir une personne comme elle me dire tout cela m’a vraiment touché, et permis de confirmer ce que je pensais, et espérais, le fait que grâce aux Rose City Rollers, j’avais pas mal progressé!!

Cela me motive encore plus que dans un mois il y a un nouveau draft! Il va bientôt être temps de réécrire notre dossier de candidature, de repasser notre test de règles, et de vivre dans le stress!!! Affaire à suivre 🙂

Le mois des Drafts

Comme vous le savez déjà je suis arrivée il y a quelques mois à Portland, je suis toujours en “Fresh Meat” chez les Rose City Rollers et début septembre j’ai été enfin autorisée à m’entrainer avec les équipes. Nous avons 4 équipes intraleague à Portland, pas mal de va et vient, donc tous les 3 mois il y a les “drafts”. Tout les 3 mois, les capitaines des équipes vont piocher dans les “Fresh Meat” graduées (celles qui ont leurs MSR, ont passé leur test de règles et peuvent aller aux entrainement d’équipes et aux scrimmages de la ligue) des joueuses qui colleront parfaitement à l’état d’esprit et le niveau de leur équipe. Mais tout cela n’est pas si simple que cela ne le semble, et beaucoup de facteurs rentrent en jeu. D’où le mois des drafts est un mois de stress pour nous toutes.

Donc vous allez me dire si pas mal de filles sont parties à la retraite pendant l’été (ce qui est le cas actuellement), en faisant le calcul, il devrait y avoir autant d’arrivées que de départs… et bien non… Oui les filles vont se débrouiller pour avoir un roster complet mais nous ne jouons qu’en janvier et les matchs de cette fin d’année sont juste des matchs de préparation, donc un roster complet ne sera pas obligatoirement nécessaire. Les quatre équipes ont toutes des profils bien différents. Certaines ont plus de grosses bloqueuses, d’autres sont orientées vers le patinage de vitesse, tous ces critères sont des critères pour trouver leurs nouvelles joueuses. Ce qui nous est répété sans arrêt aussi c’est que même si tu es la meilleure joueuse, mais que ton comportement et ton état d’esprit ne correspond à aucune équipe, tu ne sera pas prise. Car en plus d’une joueuse avec un niveau intéressant, les capitaines cherchent des filles qui correspondront au mieux à l’équipe déjà existante et le talent ici ne fait pas tout. Ce que je trouve très bien car certaines personnes quand elles ont un très bon niveau, ont parfois un comportement insupportable et c’est surement pour cela que cette ligue a peu de drama (enfin pour le moment avec ce que j’ai vu).

Donc en début du mois on nous a fait passer des directives de comportement à ne surtout pas avoir si on veut avoir des chances d’être prises, et des choses pour lesquelles les capitaines vont regarder, que ce soit dans le comportement, la prise d’initiative, le niveau de patinage, l’état d’esprit, etc. Ensuite on nous a conseillé d’aller aux plus d’entrainements d’équipe possibles et aux scrimmages ouverts à la ligue entière les mercredi soirs. Echec de ma part, j’ai eu droit à une déshydratation sérieuse qui m’a bouclé dans mon canapé pendant une semaine… Le désavantage que j’ai aussi par rapport aux autres c’est que je suis nouvelle, donc les gens ne me connaissent pas trop, et je parle très peu aux entrainements également, donc contrairement à certaines qui vont vite papoter et se faire remarquer, je reste plutôt discrète, mais bon peut être que ce point me servira. De plus j’ai eu le droit d’aller aux entrainements d’équipes que depuis début septembre et donc il est dur d’aller à plusieurs entrainements d’équipes par semaine en plus des scrimmages et de l’endurance (et j’habite à 30minutes du rink, sans boulot en ce moment donc pas de revenus, donc ça coûte cher d’y aller tous les jours). J’ai dû donc prévenir certaines capitaines que je m’excusais de ne pas venir à leurs entrainements mais qu’ayant été graduée il y a pas longtemps et donc ne pouvant pas aller à tous les entrainements, le fait de ne pas aller à leur entrainement ne voulait pas dire que je ne voulais pas aller dans leur équipe.

Enfin le point positif c’est que nous pouvons aller aux scrimmages de ligue le mercredi soir et que beaucoup de capitaines viennent aux scrimmages du samedi matin, soit pour jouer avec nous, soit pour nous observer comme des rats de laboratoire (très stressant…) En plus j’essaie de jammer au maximum tant que je suis en fresh meat pour prendre de la confiance, car ce n’est pas mon poste habituel, et je ne suis pas sure que cela me desserve… car je ne suis pas des meilleures à ce poste!!

Du coup ce mois ci se résume à beaucoup d’entrainements, beaucoup de scrimmages, beaucoup de stress, beaucoup de fatigue, tout en faisant attention de garder 80% de taux de présence, et de faire bonne impression. De plus on doit remplir une fiche de candidature avec notre expérience sportive en général et dans le roller derby, notre travail au sein de la ligue (chose qui s’est rajouté à mon emploi du temps de septembre car mon boulot au sein de la ligue me prend pas mal de temps et est une assez importante responsabilité), ses forces et faiblesses, ses buts et choses sur lesquelles on travaille, etc

Donc oui une sélection digne des candidatures en université, le 4 octobre, les capitaines et les responsables fresh meat se rassembleront pour discuter de nos cas, on recevra par la suite un coup de téléphone pour nous dire si nous avons été prises ou non dans une équipe, sans nous dévoiler laquelle, nous allons toutes nous rendre dans la salle où nous faisons la soirée de graduation, et celles qui ont été sélectionnées découvriront dans quelle équipe elles ont été prise grâce à l’annonce des capitaines! Donc oui encore 1semaine de stress intense et on sera fixées 🙂

J’essaie de positiver au max car si je ne suis pas prise nous jouons dans quelques semaines et le prochain draft arrivera en décembre, donc rien n’est perdu!!

Affaire à suivre 🙂

Semaine d’entrainement avant une semaine off

Le mois d’août est un mois à la cool, on n’a pas besoin de beaucoup d’heures pour avoir le quota minimum de présence, et je l’ai eu très vite, du coup on en profite! Mais tout cela va changer très vite et début septembre tout va devenir bien plus intense!

Donc le jeudi, entraînement technique et ce soir notre coach est Napoleon Blownapart, joueuse des Wheels of Justice et des High Rollers. Et le programme c’est les backward hits! Ce sont ces blocs qui sont tellement à la mode en ce moment, qui sont exécutés la plupart du temps quand la jammeuse a dépassé le pack et que vous la poursuivez en vous retournant à la dernière seconde, et en la bloquant des hanches. J’adore ce hit même si je n’ai pas encore le réflexe de le faire pendant les matchs et scrimmages, mais ça va arriver à force d’entraînement! Donc pour nous l’apprendre, elle a tout décomposé. D’abord on a appris à se retourner et patiner en arrière, après on a bloqué à 2 avec une partenaire qui nous disait où nous déplacer pour pouvoir bloquer la jammeuse en marche arrière, et toute une série d’exercices de ce genre. Pour finir en mur avec une jammeuse arrivant vite et nous devions à tour de rôle la poursuivre pour nous retourner et la bloquer! Bon bien sûr j’ai un mauvais côté comme tout le monde d’ailleurs et on s’est toutes bien marées avec nos loupés. Mais j’étais contente car le blocage de hanche est quelque chose sur lequel je travaille depuis bien longtemps car quand j’étais dans le Tennessee, étant une des joueuses les plus fines, je me suis rendue compte que mes coups d’épaules ne menaient vraiment à rien! Et dans toutes les ligues où j’ai joué on a toujours travaillé sur comment se retourner et bloquer plutôt avec l’épaule pour stopper la jammeuse, mais je trouve la technique des hanches bien plus effectives dans mon cas, et surtout pas de risque de blessures (ouais les épaules ça se déboîte vite!!). Donc un entraînement vraiment super sympa, ça faisait longtemps qu’on avait pas été toutes aussi contentes après un entraînement et on aurait espéré qu’il dure plus longtemps, et j’ai surtout eu des bons retours par Napoleon donc ça motivé!

Samedi, pas d’entraînement pour moi mais retour pour l’endurance le dimanche avec Rita Manual!! Donc début avec l’exercice où l’on part en ligne de 3 et on doit faire un tour en 13 secondes, puis la première ligne part en sprint pour rejoindre la fin du pack, etc. Ensuite on a plus travaillé sur notre technique pour patiner dans les virages et savoir comment placer ses jambes et son buste dans les virages lorsque l’on fait de l’endurance pour ne pas perdre trop de vitesse lorsque l’on arrête nos croisés. La technique était très proche du banked track ce qui était assez sympa pour moi à transférer sur le flat track. Ensuite on a fait le fameux exercice où l’on pousse sa partenaire en sprintant! Donc bien sûr on l’a fait plusieurs fois chacune et dans le sens des aiguilles d’une montre, ce serait trop facile sinon 🙂 Et on a finit sur un exercice d’accélérations en ayant des ballons au sol d’un coté, on devait faire une accélération vers les ballons, s’arrêter en faisant un stop retourné sur ses tampons (un tomahawk), en étant bien basse pour pouvoir attraper le ballon en même temps, on repartait dessuite pour pour poser le ballon sur la ligne de départ, et ainsi dessuite jusqu’à ce que les 3 ballons se retrouvent sur la ligne de départ. Super exo surtout pour les départs de jam pour les jammeurs!

Ensuite nous sommes parties à l’autre salle pour la deuxième heure d’endurance sur la piste immeeeeeeeennnse…. Donc on a commencé l’échauffement par le même style d’exercice que nous avions fait au hangar, à part que nos tours n’étaient pas chronométrés, mais la première ligne devait juste accélérer pour rejoindre l’arrière du pack au signal. Ensuite on a refait le même exercice qu’au hangar en poussant sa coéquipière, également dans le sens des aiguilles d’une montre, et avec une piste immense ce n’est pas la même négociation des virages avec les croisés… Et enfin comme la dernière fois on a fait l’exercice de la pyramide en faisant 6 tours, puis 5, ainsi dessuite en arrivant à 2, bien sûr en sprintant et sans oubliant que la piste est interminable… donc entraînement endurance intense!!

Vous me direz, pourquoi semaine off? Ben jeudi, célébration de mes 30ans avec des amis, donc pas de derby (oui oui j’ai une vie et des amis en dehors du derby lol), et ce week-end il y avait Derby Daze, qui était un gros bootcamp sur deux jours à Portland, mais trop cher pour nos économies actuelles (Il coûtait $150 en tout… donc vous êtes bien servies en Europe niveau tarif 🙂 ). Mais mardi j’ai eu un e-mail des coachs me disant que j’étais maintenant “cleared” pour aller aux entraînements des équipes, ce qui veut dire que je peux être sélectionnée dans une équipe début octobre si je fais toutes mes heures et que je vais à 6 entraînements d’équipe! Et le premier est ce soir!!!

Semaine MRS et jeu de pied

Semaine d’entraînement de deux jours. Mon corps a du mal à se remettre du rollercon… pas dû à l’alcool, mais le rythme soutenu, les nuits courtes et la perte de poids dû au régime bagel (ça fait rêver hein de perdre du poids en mangeant des bagels! J’ai tenté d’imposer ce nouveau régime à la maison mais le mari n’est pas convaincu lol).

Donc jeudi, c’est entraînement avec Salty, et comme d’habitude avec lui c’est MSR et révision des bases… et je m’éclate toujours autant! lol. Donc on commence par un échauffement d’accélérations en départ arrêté, et ensuite des whips. Je pense qu’on ne s’en lassera jamais de celles là! Mais bon c’est pas plus mal car au moins cela deviendra un réflexe simple en match. Ensuite on bosse sur le blocage positionnel, à un et puis à 2, en s’apprenant à bien communiquer et surtout bien se positionner pour bien suivre la joueuse que l’on bloque. Pour continuer dans ce type d’exercice on fait un travail de mur, où l’on bloque la jammeuse tout en faisant un waterfall (je ne sais pas trop comment vous l’appelez en France, mais c’est un recyclage de mur en gros. La fille de derrière prend la ligne intérieure pour se mettre dans le mur, la fille en extérieur de ligne bloque, pour ensuite passer derrière, et on tourne comme cela vers l’extérieur pour toujours avoir quelqu’un d’opérationnel pour bloquer). Exercice super intéressant car on fait tous des recyclages de mur mais cela est différent en jeu avec un jammeur, on s’emmêle toujours un peu au bout d’un moment. Et ensuite pour finir l’entraînement… de l’endurance bien sur!! Et là, ben on sent les muscles fatigués et la crampe de la jambe gauche en marche arrière… je crois que cela ne m’est jamais arrivé mais je l’ai senti passer!! Dans tous les cas les cours du rollercon m’ont bien aidé à progresser concernant ma marche arrière!! Donc on était par groupes de 4, pendant que 2 faisaient des sprints, les 2 autres faisaient des pompes, et on a fait l’exercice de pyramide en faisant 2 tours en marches avant, puis 3 tours en marche arrière, puis 4 en avant, 5 en arrière ainsi de suite en allant jusqu’à 7 et en redescendant. Entraînement dur mais toujours aussi intéressant et en plus il nous a promis qu’on ferai une session de patinage en extérieur (le long de la rivière mais pas en petite ballade…) pour aller chercher des glaces à son shop et revenir. Pas sûre que le retour soit bien sympathique après avoir mangé une glace, mais bon le concept est sympa!

Samedi, la première heure sera coachée par Artemis. On fait d’abord une file indienne pour s’échauffer et on slalome en bloquant positionnellement pendant 2 secondes chaque fille que l’on dépasse. Ensuite on pousse hors du terrain chaque fille que l’on dépasse, et enfin, deux par deux, l’une pousse la fille que l’on dépasse hors de la file indienne pour faire la place à sa coéquipière, et une par une on fait la place pour l’autre. Ensuite nous avons travaillé sur les C-cuts. Donc autour de 4 plots formés en carrés, on devait faire des C-cuts serrés et rapides pour tourner autour des plots en rond. (les C-cuts en pratique ressemblent à des hockey cuts… mais ce n’est pas tout à fait pareil 🙂 ). Ensuite on devait, tout autour de la piste, faire un C-cut vers l’intérieur de la piste, à chaque plots, puis se mettre sur nos freins rapidement au ras de la ligne intérieure… très marrant pour moi car de ce côté je suis nulle!! Et donc impossible de rester sur mes freins sans sautiller. Et bien sûr on ne l’a fait que de ce côté!! lol Ensuite on a fait les même C-cuts mais en file indienne et en poussant la joueuse que l’on bloque vers l’extérieur de la piste. Super intéressant pour bien décomposer cette technique de positionnement de pied, qui nous a toutes pas mal aidé!

Deuxième heure scrimmage, avec mon mari qui nous filme pour envoyer pour les sélections team France… que je ne ferai pas en fin de compte… Bouhou… mais bon les règles ici pour filmer sont très compliquées et strictes. Déjà le fait de faire rentrer mon mari au hangar a été compliqué car aucun visiteur n’est admis, même nous, nous ne pouvons pas aller voir les entraînements all-star, donc pour filmer… je ne vous fait pas un dessin, pour filmer le scrimmage ça a été toute une histoire, donc retenter le coup pour filmer du technique ce n’est même pas la peine et je ne vais pas tenter de perdre ma place au sein de la ligue…. ça piquerait de ne plus pouvoir jouer du tout juste pour devoir filmer pour une sélection. Donc bon je tenterai ma chance plus tard 🙂