Monthly Archives: July 2013

Première semaine en tant que membre officiel

Ça y est je fais officiellement parti des Rose City Rollers, et je suis prête à m’entraîner à fond avec mes coéquipière “fresh meat” (cette désignation est tellement ridicule par rapport au niveau des filles…).

Jeudi… début de la découverte de vivre dans une grande ville et des embouteillages! Il va falloir que je trouve un moyen pour gérer cela car une semaine j’arrive 20minutes à l’avance et l’autre 15 minutes en retard… Enfin je me dépêche pour sauter sur le track direct pour l’endurance! Le jeudi c’est soirée révision des MSR (c’est les nouveaux Minimum Skills) mais pas révisions à la basique car elles aiment le challenge ici 🙂 Donc pas mal d’exercices sont mixés avec de l’endurance, comme réagir en fonction du signal à un stop, une accélération, une chute, des croisés, etc. Puis on travaille pas mal sur les assists, les whips! Et ça fait du bien!!! On l’oublie tellement quand on sort de fresh meat de faire des exos sur les whips, que ça fait du bien d’en refaire!! On fait pas mal de file indiennes où l’on doit slalomer et se faire assister par chaque joueuse, et on doit penser à bouger ses pieds et ne pas se laisser porter par la vitesse. Ce qui est pas mal du tout car cela nous fait travailler en plus le mouvement de pieds. Tout en ayant pas mal de vitesse cela rend les choses un peu plus compliqué. Je pense que je vais adorer les jeudis, tout ce travail de fond va renforcer ma technique et vu que le niveau n’est pas débutant, on ne s’ennuie pas une seconde!

Samedi, comme d’habitude c’est 1h de stratégie et 1h de scrimmage. Cette semaine c’est Scylla Devourer des Wheels of Justice qui nous entraîne et le thème sera le bloc positionnel et les nouvelles techniques à avoir qui sont arrivées après la sortie des nouvelles règles. Mais avant ça échauffement! Toutes en file indiennes, on fait des slaloms en ajoutant des choses à chaque fois, petit coup de hanche, faire sortir la joueuse de la piste, etc. Ensuite petite discussion sur le bloc positionnel et ces nouvelles astuces pour bloquer les joueuses, comme bloquer avec les bras sans mettre les coudes, donc surtout avec le haut du bras. Ensuite on met en action la technique de blocage positionnel où tu met tes bras en arrière pour pouvoir effleurer l’autre joueuse de tes mains et savoir où elle va. Et ce n’est pas si simple! Je suis tellement habituée à mettre mes mains plus devant pour garder l’équilibre qu’on se paie toutes des parties de rigolade à galérer à rester bien en équilibre pour faire cela. C’était sympa de voir d’autres techniques, surtout qu’en banked on te propose une toute autre technique (qui est je pense utilisée par d’autres équipes de flat, car cette technique m’avait été apprise par Bonnie D.Stroir en bootcamp flat track un an avant que je déménage à San Diego) pour bien savoir où part la fille. On nous avait appris à se mettre plus relevée sur la joueuse pour avoir plusieurs points de contacts avec elle, et être pas mal mobile donc ne pas hésiter à se mettre un peu de profil, tout en gardant des points de contacts au niveau des hanches mais aussi du buste. Donc maintenant il va falloir s’adapter à cette nouvelle technique avec les mains en arrière 🙂 En parlant de s’adapter, cela n’est pas facile de passer d’un track à l’autre. Quand t’as un super niveau la transition est facile mais lorsque tu as un niveau moyen comme le mieux, tu t’habitues à une piste, et tu oublies un peu l’autre. Et donc certains exercices qui étaient avant super simples en flat, puis sont devenus simples en banked, sont maintenant un challenge en flat… comme le fait de sortir une joueuse en arrivant par derrière et en la poussant. C’était un de mes exos préféré sur les 2 tracks, pour lequel mon niveau était pas trop mal, mais maintenant… en flat tu dois bien être basse et pousser sur le côté. En Banked, tu va utiliser cette technique pour aller vers le haut de la piste, donc tu va aller vers le haut et te redressser pour bien pousser… il faudra donc perdre cette habitude car pousser vers le haut en flat est loin d’être efficace!!!

Ensuite, 1h de scrimmage, où j’ai pu jammer un peu plus, car moins de grosses bloqueuses étaient là comme Autumn, enfin bon j’ai pu découvrir une super joueuse Ivana Trasher qui malheureusement vient d’arrêter de jouer. Mais dans tous les cas, encore une heure de scrimmage bien sympa!!

Dimanche pas d’entraînement ni d’endurance pour moi, ce sera journée canapé à agoniser… j’étais déjà un peu malade samedi matin, cela a été un peu oublié à l’entraînement même si j’étais à 2 de tension, mais le reste de la journée a été terrible donc dimanche je n’étais pas au top! Enfin je me rattraperai cette semaine, qui va être ma préparation au rollercon!! Et oui dans quelques jours je m’envole pour Vegas!!

Advertisements

La suite sera dure…

Samedi, c’est la suite des sélections et entraînement scrimmage! Et après cela, tout à été remis en question sur mon avenir dans le derby, si je voulais continuer vraiment et tout sacrifier à côté, et surtout trimer pendant pas mal de temps. Vous vous souvenez de mon post qui a fait tant parler vis à vis de la dureté des entraînements aux US, dont beaucoup de gens se sont plains en disant que c’était très extrémiste et ne sera jamais appliqué en France (ces gens d’ailleurs veulent être considérés internationalement, ils devraient vraiment se remettre en question car je pense qu’ils ne se rendent pas compte de la réalité du derby, que j’ai moi même découvert cette semaine!!) … et bien là nous avons atteins tout un autre monde! Pas mal d’entre vous ont dû entendre parler que pour rentrer chez les Gotham en Fresh Meat il fallait déjà être un très bon skateur, et que pas mal de filles qui étaient dans les meilleures de leur ligue, faisaient un passage obligé en Fresh Meat… et bien chez les Rose City c’est la même, et maintenant je me rends compte que c’est la même dans pas mal de clubs comme les Rat City, les Angel City et j’en passe. Tout cela est tout de même contradictoire avec certaines choses concernant les Rose City, car j’ai vu un match intraleague, et on pouvait voir quelles filles venaient de rentrer dans l’équipe et le niveau de certaines était pas beaucoup plus haut que celui des filles qui s’entraînent avec moi en fresh meat. Car oui la plupart ont un très bon niveau, elles auraient pu jouer direct dans les anciennes équipes où j’ai joué, mais ici elles ne sont que fresh meat. Je reviendrai sur les groupes de niveau vers la fin en vous donnant un peu les points que l’on nous a donné au cours de la réunion en fin d’entraînement qui ont mis pleins de doutes dans ma tête.

Enfin dans tous les cas, j’aime beaucoup le groupe de filles avec qui je m’entraîne en fresh meat. On voit vraiment que vu que c’est dur, tout le monde se serre les coudes, ce qui change apparemment après quand tu rentres dans les équipes, on nous a prévenu que c’était tellement compétitif que certaines en deviennent ignobles et les dramas se font ressentir…. je pense que je vais rester très très loin de ces personnes…

Donc première heure d’entraînement, c’est préparation du scrimmage avec mise en situation, ce qui me permet de commencer à m’habituer aux filles. C’est ça le plus frustrant quand tu transfères encore une fois, il faut s’habituer aux gens et les premiers scrimmages ne sont pas faciles… Ensuite certaines filles hors fresh meat nous rejoignent pour pouvoir faire un scrimmage d’1h! Bon j’ai du passer en tant que jammeuse et j’ai souffert… je suis impressionnée par le niveau de tout le monde, le scrimmage était vraiment sympa et je ne vais pas m’ennuyer même en fresh meat avec ces filles!! En gros, 2h d’entraînement dans la bonne ambiance, même si c’était intense et je n’ai plus l’impression d’être la petite nouvelle car tout le monde m’a vraiment adopté!!

Fin d’entraînement, Scheme qui est la responsable des transférées nous prend à part, on est 2 en fait à être des transferts, et elle nous explique toutes les règles, et c’est là que l’on se rend compte que tout cela va être très très dur… On a été accepté en tant que SELECT. En gros il y a 3 groupes en fresh meat. Les fresh meat débutantes, les SELECT qui sont celles qui ont leur MS, et ensuite il y a les CHOICE et PRIME… par contre je ne connais pas encore la différence entre les deux mais les 2 groupes peuvent participer aux entraînements league, et aux scrimmage league, et peuvent être sélectionnées dans une équipe. On a quand même un gros avantage, c’est que l’on arrive pendant la période de break, donc on a moins de pression pour vite progresser pour pouvoir être sélectionnées dans une équipe. On a jusqu’à octobre ou novembre pour monter tous ces échelons, ce qui nous laisse le temps de bien nous acclimater et bien progresser. Ensuite en fresh meat, c’est un peu les règles de la jungle. Très exigeant, pour décourager celles qui ne voudraient pas s’engager à 100% après être rentrées dans une équipe. On doit être présentes à 80% des entraînements, ce qui veut dire qu’on ne peut même pas louper une semaine entière d’entrainements… donc pas de retour en France pour moi! On a un forum où l’on doit prévenir de toutes nos absences, nos blessures, etc. Et en fonction de notre temps d’absence on peut repartir du début ou être remerciées! Aussi chaque fille n’a qu’un an pour sortir de fresh meat, ensuite elle sera remerciée également. Chaque membre de la ligue doit travailler 6h par mois dans un comité, ou sinon elle devra payer un tarif horaire par heure manquée et sera mise sur le banc. Et j’en passe des règles! Je ne sais pas trop comment ça se passe quand tu deviens un membre de la ligue à part entière et plus une fresh meat, mais le groupe fresh meat permet de faire le tri! Et apparemment tout le monde y passe même si c’est peu de temps mais ça permet de montrer là où tu va et à quoi t’attendre (bon à part si t’es Francey Pants et que t’as déjà un niveau de malade, et je doute que tu ai des questions à te poser sur le point de vu de son investissement à l’entraînement!! 🙂 ), mais j’ai rencontré quelques filles qui ont été transféré il n’y a pas longtemps, qui ont un super niveau et qui m’ont parlé de tout cela. Chose qui est bien et te motive car tu vois que tu n’es pas la seule et que même si cette période de transfert est dure, elles y sont arrivées et donc que je pourrai aussi!

Enfin voilà, il va falloir s’y tenir, s’entraîner comme une folle, ne pas se décourager, je pense que ce qui va me poser le plus de problème est le temps passé dans ma voiture pour aller à l’entraînement lol. On vit à l’opposé de Portland et je peux mettre 20minutes pour y aller comme 45min voir plus… mais je pense que ce sera une belle aventure et ce qui me motive c’est de me dire que mon niveau va exploser si je m’accroche et que de belles choses m’attendront après quand je sortirai de fresh meat!!

Retour de break

Ça y est c’est le retour sur le rink après un mois d’arrêt, et il s’en est passé des choses ces derniers mois! Niveau derby le départ de chez les SD Derby Dolls, une visite à ma première ligue les Little City Roller Girls avec pour résultat une entorse au genou (enfin on pense… on verra avec le temps… vive le système médical aux US!), et une procédure de transfert bien compliquée pour les Rose City Rollers. Au niveau vie privée, un mariage avec mon amour de lycée (oui on fait bien rire tout le monde avec notre histoire tout droit sorti des films), un départ de San Diego pour partir vivre à Vancouver, la partie de Portland qui se situe dans l’état de Washington, sans vous détailler la recherche interminable de maison, le déménagement plus long que prévu qui résulte à faire du camping dans notre propre maison… enfin bon tout rentre dans l’ordre et donc il est temps de retourner sur le rink!!

Je suis arrivée il y a un peu moins de 2 semaines à Vancouver et je n’avais le droit d’aller à l’entraînement avec les Rose City qu’à partir de ce soir, j’ai donc trouvé une équipe à côté de la maison et j’ai donc décidé d’aller les rejoindre pour pouvoir me remettre en forme… Bon l’entraînement était sympa mais j’ai été mal habituée à avoir des entraînements d’assez haut niveau… je pense que la majorité des filles qui jouent à Vancouver sont des filles qui n’ont pas pu rentrer chez les Rose City ou qui veulent jouer juste pour le fun. J’avais l’impression d’être une superstar mdr, chose que je ne suis pas du tout car je considère mon niveau comme moyen, mais là j’avais vraiment un niveau haut par rapport à tout le monde et tout le monde me demandait des conseils. Je suis sortie assez contente de cet entraînement car je n’avais pas l’impression d’avoir trop perdu en endurance ou physique… que de désillusions!!

Déjà j’ai recommencé le physique pour me préparer aux sélections de la Team France, et bien sûr j’ai poussé comme une débile! Donc mal aux abdos pendant 2 jours, ce qui a fait énormément rire mon mari…

Ce soir, départ pour le Hangar des Rose City Rollers, et je vais être jugée pour voir si je peux sortir de Fresh Meat et pouvoir être sélectionnable dans une équipe aux prochaines sélections… et je sais que le niveau là bas est très haut même en Fresh Meat…. et je ne me trompe pas trop! Certaines filles ont un bon niveau, je me demande même ce qu’elles font en Fresh Meat. Mais bon, je ne sais même pas en gros comment leur groupe de niveau marche, il y en a tellement! Déjà l’ambiance est super, tout le monde est sympa, il y a même une fille qui vient me parler français à un moment. Elle est américaine mais ses 2 parents sont français. Je ne suis pas la seule nouvelle ce soir là, je ne pense pas qu’il y ai d’autres transferts mais il y a des visiteurs…il y a une fille en visite de Brisbane… bon j’espère qu’aucune fille de France qui part à l’étranger et va s’entraîner avec l’équipe locale ne se comporte pareil… je ne sais pas trop comment est le niveau en Australie et quel est son niveau par rapport à son équipe, mais ici il n’était pas très haut et elle pensait le contraire donc ce n’était pas super agréable pour tout le monde…

Le coach de ce soir est apparemment un très très bon patineur avec beaucoup de technique. Bon je n’en doute pas une seconde après l’avoir vu patiner!! Il nous fait faire échauffer en nous donnant les instructions à travers un mégaphone. On fait pas mal de technique, de la marche arrière, des hockey cuts, des demi tours, des croisés et j’en passe. C’était super intéressant! Et ensuite… endurance… ok là j’ai attend le degré de frustration extrême… L’endurance est un de mes points forts, je suis souvent dans celles qui tiennent le plus… et ben ne rien faire pendant un mois n’aide pas!! J’ai intérêt a me mettre au boulot sérieusement!!

L’entraînement était bien sympa, même si les transferts ne sont jamais des moments très funs, et là je commence à en avoir ma dose, car c’est le 3ème en 1an, donc c’est décidé je vais rester là pour toujours!!! lol. Transférer, retourner en fresh meat, c’est toujours super intéressant car tu rebosses les bases et tout, mais c’est aussi frustrant car tu as l’impression de perdre ton temps et que tu aurais pu apprendre beaucoup plus et plus vite si tu étais restée dans ta première ligue. Je doute que cela soit vrai surtout dans mon cas, car je pense avoir énormément appris de mes transferts, cela a endurcit mon jeu, mon niveau à augmenté et j’ai pu acquérir beaucoup de connaissances diverses et variées venant de coachs totalement différents. Et puis quand on rappelle rapidement les noms ça fait rêver : Ivanna S.Pankin, Trish the Dish, Bonnie D.Stroir et j’en passe!!

Bon le highlight de la soirée? Juste après nous… s’entraînait… les Wheels of Justice!! Bon je ferai vraiment une très mauvaise groupie, je ne reconnais jamais personne!! Je connaissais de vue Mercy du rollercon l’an dernier (je ne raconterai pas pourquoi, ce qui se passe à Vegas reste à Vegas 🙂 ), et je me souvenais de quelques unes que j’avais vu jouer il y a quelques mois… et bien sur j’ai du aller chercher sur internet pour voir qui était Scald Eagle. lol. Je l’avais plus ou moins reconnu en la voyant patiner mais je n’en étais pas vraiment sure. Et j’ai enfin vu la Frenchie de Rose City. Quand tu es expat, c’est plus simple pour tout le monde de t’appeler Frenchie, que de tenter de dire ton nom (surtout avec le mien, Féroce est une épreuve), mais là c’est déjà le surnom de French tickler, donc elles vont devoir apprendre à dire Féroce 🙂 Enfin bon, je les ai pas vu s’entraîner longtemps mais assez pour me faire rêver!!

Prochaine étape des tryouts, entraînement samedi matin avec 1h d’entraînement et 1h de scrimmage! Les filles qui nous évaluaient nous ont dit qu’on devrait toutes être graduées sans problème, donc là prochaine étape sera d’être sélectionnée dans une équipe!