Monthly Archives: March 2013

Le temps des choix…

Lorsque l’on commence à jouer au derby on ne se rend pas compte que cela va prendre une place aussi grande dans sa vie, et encore moins lorsque l’on joue aux États Unis… On est considérées pour la plupart comme sportive de haut niveau, à deux pas d’être joueuses professionnelle, le salaire en moins. Beaucoup d’entraînements, de prépa physique, beaucoup d’attentes de la part de nos ligues, beaucoup d’engagement, beaucoup de boulot, et tout ça pour l’amour du sport. Pour ma part, rajoutez à tout ça la gestion d’un site internet sur le roller derby, Roller Derby Made in France, mon engagement envers la Team France, la ligue des expatriées, mon engagement envers Vagine Regime via Vagine Regime France et j’en passe. Oui de quoi ne me laisser que peu de temps pour ma vie sociale et donc se poser pleins de questions sur mes priorités.

J’ai eu la chance en début d’année d’être sélectionnée pour devenir une “Spark”, ce qui signifie que je fais parti de la all-star sans pouvoir jouer pour le moment. Je ne fais pas parti des meilleures joueuses de la ligue, mais je suis un espoir de la ligue, et les capitaines ont vu que j’avais le potentiel de devenir l’une d’elle un jour, tout comme les 3 autres Sparks. J’ai encore énormément de chemin à parcourir et au contraire de certaines je suis tout à fait réaliste sur le fait que je n’ai pas ma place dans un roster à l’heure actuelle, que ce soit en banked ou en flat, comparé à des filles qui jouent depuis plus de 7ans.

Vous me direz, mais pourquoi une telle remise en question? Et bien chose bizarre chez les Derby Dolls, il y a une nouvelle sélection en plein milieu de saison… mercredi prochain. Oui on a passé 3 mois à s’entrainer comme des malades, et une sélection est réorganisée, pas pour remplacer des filles qui partiraient, mais pour remettre en jeu un roster entier… pas terrible pour la cohésion d’équipe mais bon. Une personne part donc il va falloir la remplacer dans tous les cas, mais il semblerait que certaines Sparks seront sur la sellette, ce qui te pousse à tout remettre en question et donc se demander si on souhaite vraiment continuer l’aventure ou pas, ce qui a été mon cas…

Avant de vous expliquer pourquoi une telle remise en question, je vais rappeler rapidement ce que cela implique d’être dans une all-star. On doit faire 75% des entraînements all-star (3h par semaine, plus 1h de crossfit tous les 15jours, et un dimanche 1 fois par mois), donc cela rajoute une dizaine d’heures d’entraînements par mois en plus des entraînements obligatoires de ligue. Au début je me disais que cela serait super de s’entraîner avec la all-star mais jusqu’ici ces entraînements n’ont pas été bien différents des autres fait avec toute la ligue… ensuite cette règle de présence s’applique à tout le monde… sauf aux meilleures bien sûr, ce qui me gène énormément à vrai dire. Pas sur le fait qu’elles méritent leur place, mais lorsqu’il y a des règles, je pense que les meilleures devraient montrer l’exemple au contraire… Être une Spark engendre le fait que l’on ne joue pas également, cela ne me dérange pas car je le savais dès le début, donc je n’ai pas changé mon emploi du temps par rapport à cela mais nous sommes obligées de toutes partir en tournoi, donc tu perds de l’argent car tu ne bosses pas, tu en dépenses en te déplaçant à un endroit où tu ne va sûrement pas jouer… pas super excitant surtout si tes fins de mois sont difficiles… Enfin jusque là j’avais signé et donc cela était pour toute la saison, mais maintenant que l’on me donne un choix, cela remet en question tout ce qui se passe dans ma vie de tous les jours…

Il y a 2 semaines je suis partie en week-end à Las Vegas avec deux amies françaises. Week-end génial, loin du derby, du boulot et j’en passe et je me suis rendue compte que je n’avais pas de vie en dehors du derby et que je ne voyais jamais mes amis… et en plus maintenant je veux aller voir ma moitié de plus en plus mais avec les entraînements ce n’est pas trop possible… donc je me suis posée la question si je voulais vraiment repartir dans la all-star, avec son petit taux d’histoires (comme dans toutes les équipes vous me direz… mais les all-stars ont leur taux de divas…) et surtout d’engagement total. D’après nos estimations une seule personne devrait sauter et ce ne serait pas moi, mais il est temps peut être de ne pas être égoïste. Je veux toujours jouer au roller derby à haut niveau et j’aurai tout de même la possibilité de m’entraîner 7h par semaine, mais est ce que je veux partir à des tournoi où je ne jouerai pas, sachant que je pars sûrement à la fin de la saison, donc ne serai ce pas moins égoïste de laisser ma place à celle qu’elles vont sûrement sortir de l’équipe, alors qu’elle va rester ici pendant plusieurs années et aura sûrement un super avenir dans cette équipe même si elle reste Spark pendant longtemps? L’expérience Wildfires a été extraordinaire pour moi, je pense que ce qui me manquerai le plus serait le fait d’être souvent avec des joueuses que j’adore et qui ne viennent majoritairement qu’aux entraînements all star. Comme vous pouvez le voir pleins de pour ou contre qui laissent mon choix très très dur.

Enfin voilà l’histoire de nos vies de joueuses de haut niveau de l’autre côté de l’océan. Faites de choix incessants, car en plus de bosser pour nos ligues, de bosser sur divers projets, la vie qui tourne autour des entraînements est un intense et important engagement qui nous oblige à mettre nos vies personnelles de côté et de ne vivre que pour cela en plus de notre travail pour gagner notre pain quotidien. Je ne me plains pas de jouer au derby, au contraire, j’adore ça, mais des fois notre engagement ne serait-il pas un peu extrême? Mon choix est fait dans ma tête je pense mais j’ai du mal à accepter qu’il soit le meilleur. Demain, je vais faire les sélections, voir un peu comment cela se passe car je pense que leur choix est déjà fait et cela se verra, et je donnerai ma réponse après cela… Dans tous les cas mon avenir dans la all-star est maintenant dans mes mains et non pas dans les leurs…

Mon choix sera-t-il de rester en all-star et ne rien dire de ce moment de doutes? Ou sera-t-il de continuer tout de même à jouer avec autant d’entraînements par semaine, sans le statut de all-star, mais en explorant un peu la côte ouest avec mes amis et profiter du beau temps Californien et donc d’annoncer à mes capitaines que je laisse ma place à quelqu’un qui a plus d’avenir que moi dans cette équipe que je vais quitter dans quelques mois?

To be continued…

Advertisements

Journée à LA

En mars, se tient un des plus gros bootcamp des US à Los Angeles, le March Radness. 4 jours, $300 et les plus grandes joueuses en tant que coachs sur le flat track et le banked track. Et le samedi soir, le traditionnel match entre les ligues sœurs, LA Derby Dolls et SD Derby Dolls. Chaque équipe envoie 5 de ses joueuses, s’y rajoutent 4 coaches et 4 des meilleures bootcampeuses. Et voilà la liste des coaches, ce qui vous annonce déjà la couleur du match!!

SD:
Bonnie Thunders
Teflon Donna
Juke Boxx
OMG WTF

LA:
Carmen Getsome
Shenita Stretcher
Suzy Hotrod
Disco

Nous partons en début d’après midi avec BamBam McGee et Sugardale, un petit arrêt repas (du soir à 5h… sic…) dans un resto chinois Vegan et un passage devant la Doll’House… et là la notre parait bien ridicule! Un énorme bâtiment peint aux couleurs des Derby Dolls, avec des gros logo partout, de quoi nous tenir en haleine! En plus du match ce soir je vais rencontrer Snark de Triomphe, expat qui joue chez les LA Derby Dolls, et je vais revoir Katy Fury qui vie à LA maintenant, donc ça fait plaisir de retrouver des françaises! Je devais voir Dual Hitizen qui était sur LA aussi pour le boulot mais elle n’a pas pu venir au match au dernier moment…

photo-2

Après notre repas, nous partons rejoindre MadCap qui participe au bootcamp et donc a loué un appart avec une ancienne des SD Derby Dolls. On se prépare, et départ pour la Doll’House… Comment dire? Je ne voulais plus partir!!!! Tu arrives dans une sorte d’entrepôt, avec des portes immenses, tu aperçois à l’intérieur les gradins immenses, le tout aux couleurs des LA Derby Dolls, le rose, et une ambiance qui met déjà dans l’état d’esprit du match. Je croise Snark qui bosse à l’entrée et on part s’installer autour de la piste. Le match commence et effectivement on est servies en spectacle!!Beaucoup de gens sont pour LA, et donc on est très peu pour San Diego mais on se fait entendre pour supporter nos coéquipières! Surtout lorsque Toughy Soles prend le rôle de jammeuse, chose qu’elle ne fait jamais, et en plus réussi à être lead jammeuse!

Je pense que celle qui m’aura le plus impressionnée est Bonnie Thunders! Elle est toute mince, super réactive et elle a beau se prendre des coups de tous les côtés, elle ne bouge pas d’un poil et repars en se faufilant. Ensuite les bootcampeuses ont également assuré, enfin c’était des joueuses à la base de très bon niveau je pense… en tout cas on est prêtes à relever le challenge l’an prochain et au moins participer au bootcamp!!

La chose sympa également avec ce match est qu’il y a des gens d’un peu partout qui sont là, donc en plus des françaises j’ai pu retrouver des filles de LA, mais d’Arizona aussi dont Déjà Déjà Vu qui m’avait motivée pour me lancer en banked track!
556856_10152658753580226_142462383_n

Dans tous les cas je ne regrette pas d’avoir loupé une soirée de boulot, voir toutes ces joueuses te donnent vraiment envie de t’entraîner plus pour progresser et peut être un jour arriver à ce niveau!!

Et encore du scrimmage

Je l’avoue je commence à en avoir un peu marre du scrimmage… c’est super car j’apprends en jouant plus, mais j’ai vraiment besoin d’entraînements techniques et besoin d’apprendre de nouvelles choses. Enfin je suis quand même prête pour ma semaine de folie.

Donc pour bien commencer la semaine, évidemment, les Wildfires ont crossfit!! Et cette semaine encore une fois c’est travail des épaules… ou plutôt comment sur-souffrir pendant une semaine et même plus arriver à supporter le poids de ses propres bras… si si…. Et cette semaine Aush se lâche et nous fait faire des trucs de fou!! A nous les pompes, les exercices avec les kettlebells, et même des exercices avec les anneaux de gymnastique, où tu dois te retourner… enfin d’abord tenter de te retourner et rester droite la tête en bas, pour pouvoir faire des mouvements d’épaules type tractions. Et tout ça à plusieurs reprises bien sûr sinon ce ne serait pas du crossfit!! Ah ça on a bien travaillé et on a pu s’en rendre compte les jours d’après!!!!

Mercredi c’est préparation de match pour les Wildfires et donc scrimmage! Et cette semaine les Sparks ont l’honneur d’avoir dans leur équipe Dr Turmoyal, ancienne Wildfires, et des garçons!! Donc un petit co-ed bien sympa qui nous a permis de pouvoir travailler de notre côté sur des objectifs perso vis-à-vis de notre jeu. Pour moi ce sera bosser sur bouger plus mes pieds surtout en jammant. C’était mon objectif en flat que j’avais réussi à bien réaliser mais les appuis sont très différents en banked et donc il faut recommencer à zéro. Mais bon je vois les progrès au cours des scrimmages, même si je n’arrive pas toujours à dépasser certaines joueuses en jammant, je bouge beaucoup plus mes pieds, je suis plus à l’aise sur le banked et donc ces progrès se voient par exemple sur le fait que je me fait moins prendre en chèvre ou que j’arrive mieux à m’en sortir si je suis prise. Donc quand je serai bien à l’aise avec tout cela il me sera plus simple de pouvoir faire des jukes ou de faire des demi tours pour passer les bloqueuses, mais là je suis encore sur la découverte du banked track et me sentir à l’aise sur tous mes appuis. Niveau blocage, je peux voir mes progrès car j’arrive à bien tenir des murs avec mes coéquipières et être efficace, même si de temps en temps je suis totalement paumée mais cela viendra avec le temps! Après les 2h de scrimmage, on a eu une heure de yoga comme la fois précédente qui nous a permis de nous relaxer un peu.

Jeudi soir c’est scrimmage de nouveau avec toute la ligue, et vu que nous avons entraînement Swarms après, on peut toutes se mettre dans une même équipe pour commencer à mieux se connaître et bosser ensemble. Scrimmage sympa et arrivée d’une transfert qui elle aussi a décidé de ne pas suivre les règles, ou sinon j’ai bien été la seule imbécile à les suivre car apparemment ce n’est pas coutume! Après je pense aussi que je suis moins sure de moi que toutes ces filles pensant qu’elles sont super géniales quelque soit le track et donc pensent qu’elles vont être des super stars sur le banked… donc c’est marrant de voir qu’elles galèrent bien et qu’elles font moins les fières après 30 minutes! Ca a été le cas ce soir là, surtout que la fille a été la seule personne en Californie à me faire des drama la première semaine où je suis arrivée, alors que je ne connaissais personne, juste parce que j’avais en tête de transférer avec les SoCal… Enfin bon! Le coach de ce soir était Bonnie D.Stroir, donc elle en a profité à l’échauffement pour nous donner quelques conseils pour patiner en se fatiguant moins, car les techniques entre le flat et le banked sont bien différentes. En flat track tu va chercher à patiner en poussant constamment de la même manière tout au long du track. En banked c’est différent car tu dois monter et descendre une côte, et donc elle nous a appris à accélérer dans les virages et pousser moins sur les côtés pour moins se fatiguer. Il va falloir bosser mais en testant on sent déjà la différence!

Ensuite c’est entraînement Swarms! Vous imaginez bien qu’on est toutes mortes après 2h de scrimmage… mais bon on travaille quand même sur la communication et la défense, et on arrive à bien se marrer car avec la fatigue il nous arrive de faire des trucs bizarres. On finit par 15 minutes de papotage pour parler de comment on voit la saison avec les Swarms, on parle d’uniformes, de matchs potentiels avant le début de la saison, et de soirées toutes ensemble dont une possible pyjama party à la Doll’House!!

Samedi c’est match… et moi je bosse 😦 En plus j’arrive juste à la fin du match, j’ai même pas pu voir la dernière minute… Match gagné très largement, ce qui nous fait un peu râler car sachant qu’elles avaient un niveau bas, les Sparks auraient pu tenter l’expérience du premier match. Mais bon! On part toutes boire une petite bière toutes ensemble, ce qui fait bien plaisir car on ne se retrouve que très rarement en dehors de la Doll’House! Et en plus ce soir je dois expliquer les bruits de couloirs qui se propagent très vite, et qui font râler tout le monde… Je ne m’étalerai pas sur le sujet car rien n’est officiel du tout, donc je l’annoncerai en temps voulu dès que j’en saurai plus. Je suis sûrement de nouveau sur le point de transférer dans une nouvelle équipe…. Très peu de gens sont au courant en France, ma derby wife, mon sponsor HK Protect et quelques potes expats. Cette fois ci par contre ce n’est pas vraiment parce que je souhaite quitter l’équipe ou que je ne veux plus vivre ici, car j’adore ma ligue et San Diego, mais j’ai ma moitié qui m’attends ailleurs et qui ne veut pas déménager à San Diego (oui il est taré je l’approuve lol), et donc le projet de partir se concrétise de jours en jours. Je ne peux pas en dire plus pour le moment mais dès que tout sera officiel je vous en parlerai, et ne vous inquiétez pas car là où je vais partir, je pense que ça va être encore plus la folie niveau entraînements, etc, donc de quoi vous raconter encore énormément de choses!!! Enfin si la moitié m’autorise à continuer a jouer autant qu’avant car il n’est pas du tout du derby (ce qui est pas plus mal pour faire des breaks), et il fait des efforts pour moi mais il ne sait pas trop dans quoi il s’aventure! haha. Donc affaire à suivre 🙂